Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’Etat du Cameroun et la société Cam-Hydro s’accordent sur les études de construction du barrage de Minkouma (300 MW)

L’Etat du Cameroun et la société Cam-Hydro s’accordent sur les études de construction du barrage de Minkouma (300 MW)

Paru le lundi, 29 janvier 2024 07:26

Le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee) a présidé ce jour à Yaoundé, la cérémonie de signature d'un protocole d'accord relatif aux études et développement d'un aménagement hydroélectrique sur le site de Minkouma sur le fleuve Sanaga, dans la région du Centre. L’infrastructure est prévue pour produire 300 MW, ce qui d’après les objectifs du gouvernement, doit permettre au Cameroun d’atteindre une puissance installée nationale de 5 000 MW à l’horizon 2030. C’est d’ailleurs en 2030 que la mise en service complète des 4 groupes est prévue.

D’après les prévisions du ministère de l’Eau et de l’Energie, les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Minkouma devraient démarrer en juin 2026, trois mois après la clôture du dossier financier. Le projet est en effet estimé à 500 milliards FCFA. Le Cameroun devra apporter 30% de cette enveloppe et lever les 70% restants auprès de ses partenaires financiers.

Le barrage de Minkouma devrait être le trait d’union énergétique entre les parties méridionales et septentrionales du pays. Il permettra en effet « Permettra de renforcer l’approvisionnement du Grand Nord en livrant de l’énergie au poste d’interconnexion Nord-Sud à Ntui », fait savoir le Minee.

Ce projet viendrait s’ajouter aux grands aménagements hydroélectriques que le gouvernement compte réaliser. Il s’agit par exemple des barrages hydroélectriques de Kikot (500 MW), de Grand Eweng (1040 MW), de Katsina Ala (285 MW), de Menchum (75 MW) ; ou encore de Chollet (600 MW).

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.