Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Port de Douala courtise des investisseurs émiratis pour ses projets d’extension et de rénovation

Le Port de Douala courtise des investisseurs émiratis pour ses projets d’extension et de rénovation

Paru le mardi, 30 août 2022 15:36

Le service de communication du Port autonome de Douala (PAD) a annoncé ce jour qu’une délégation de cette entreprise publique se rend cette semaine aux Émirats arabes unis afin de rencontrer de potentiels investisseurs dans ses projets. Au cours de cette visite économique, les responsables du PAD vont présenter la « banque de projets » du port qui comprend notamment « la rénovation et la modernisation des infrastructures et superstructures ainsi que l’ambitieux projet d’extension de Manoka », peut-on lire sur la page Facebook de cette place portuaire.

D’après Raoul Simplice Minlo, chef de la division de la Communication et des Relations publiques au PAD, ce n’est pas moins de 3 000 milliards FCFA que le PAD cherche pour son projet d’extension. « D’abord la recherche des investisseurs. Le PAD a une banque de projets de rénovation et de modernisation de l’existant et ceux de l’extension du Port de Douala-Bonabéri à Manoka dans l’arrondissement de Douala VIe », explique-t-il.

En plus de cette recherche de financements, la délégation du PAD aux Émirats arabes unis va s’imprégner d’une formation en Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et en compétitivité portuaire.

« La RSE, qui fait désormais partie des missions des entreprises modernes, a été consignée dans le décret de 2019 qui réorganise le PAD. Et le PAD dépense des milliards chaque année sur ce volet. Il s’agira donc de donner des outils de compréhension aux chefs de structures et aux administrateurs afin qu’ils maîtrisent mieux ce nouveau paradigme de gouvernance des entreprises », explique le chef de division de la communication.

L.A.

Lire aussi :

Port de Douala : il y aura des casses « ciblées » à Youpwe, du fait des investissements lourds déjà présents (gouvernement)

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes