Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Non, ces photos ne montrent pas une femme accusée du meurtre de sa mère au Cameroun

Paru le lundi, 01 mars 2021 15:58

Les photos sont insoutenables. Sur l’une d’elles, on voit un corps humain éventré et éviscéré sur le sol. Une autre montre une bassine noire pleine de morceaux de chair posée sur un corps humain dans un plastique noir ouvert. Sur une autre photo, une femme portant une bassine noire contenant ce qui ressemble à de la viande. Sur une autre encore, la même femme couchée à l’arrière d’un pick-up, les mains nouées dans le dos.

Ces images, partagées en fin de semaine dernière dans des groupes WhatsApp au Cameroun, prétendent montrer une femme arrêtée pour avoir commis un matricide à Douala, la métropole économique du pays. C’est faux. Ces images n’ont pas été prises au Cameroun, mais au Nigeria. Grâce à une recherche d’image inversée sur Google, nous retrouvons ces clichés en ligne où ils ont été utilisés depuis novembre 2020 par des sites Internet nigérians  (1, 2, 3, 4, 5).

Ces médias en ligne parlent tous d’une femme qui aurait tué et découpé sa mère à Ikot Ekpene, ville de l’Etat d’Akwa Ibom au Nigeria.

Ce n’est pas la première fois que ces photos circulent sur les réseaux sociaux. En décembre 2020, une publication (supprimée) sur Facebook accompagnée de ses images parlait de chair humaine servie dans des restaurants au Cameroun. Ce qui était également faux comme l’a démontré l’AFP.

P.N.N

 

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.