Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Non, Bamenda n’est pas la ville la plus chère du Cameroun en 2019

Paru le lundi, 02 mars 2020 09:49

Selon une note que vient de publier l’Institut national de la statistique (Ins), le taux d’inflation est de 4,8% en 2019 à Bamenda (après 1,1% en 2018). C’est la plus forte hausse enregistrée dans un chef-lieu  de région depuis 2012, selon l’Ins. Ce qui fait dire à certains que Bamenda serait la ville la plus chère du Cameroun au cours de l’année 2019. En d’autres termes, sur la base uniquement des taux d’inflation obtenus dans les différentes capitales régionales du Cameroun en 2019, peut-on déduire que Bamenda est la ville la plus chère en 2019 ? A cette interrogation, on répond : non !

«Aucun classement des villes ne peut s’opérer sur la seule base des données sur l’inflation. Par conséquent, l’on ne saurait, à ce stade, conclure que Bamenda est la ville la plus chère du Cameroun en 2019 ou procéder à un classement des villes. Bamenda est simplement la ville qui a connu la plus forte progression du niveau général des prix entre 2018 et 2019 avec pour conséquence directe, la baisse du pouvoir d’achat des ménages», explique l’Ins. L’Institut rappelle que, l’indice des prix à la consommation utilisé pour dégager le taux d’inflation, n’est pas un indice du coût de la vie. Car, l’indice des prix à la consommation permet de mesurer les effets des variations de prix sur le coût d’achat des produits consommés par les ménages.

Par contre, l’indice du coût de la vie mesure les variations des coûts d’achat pour maintenir le niveau de vie des ménages à un niveau spécifié. Pour le cas spécifique du Cameroun, explique l’Ins, le classement des villes peut être réalisé à partir des données des enquêtes auprès des ménages comportant un volet prix à la consommation finale des ménages ; la plus récente étant la quatrième Enquête camerounaise auprès des ménages (Ecam+4) réalisée par l’Ins en 2014. Les données du volet prix de cette enquête offrent la possibilité de calculer les indices spatiaux qui sont utilisés pour comparer le niveau de vie entre deux villes. Yaoundé étant retenue comme ville de référence, les résultats obtenus de l’enquête en 2014 ont placé Douala en tête des régions d’enquête les plus chères du Cameroun.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le lundi, 02 mars 2020 10:08

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.