Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Non, le fils du ministre Grégoire Owona n'a pas été mis en prison en France

Paru le jeudi, 05 novembre 2020 13:08

Dans une vidéo live sur les réseaux sociaux, les internautes ont appris ce début de semaine qu’un certain Guillaume Owona Ndi, fils supposé du ministre camerounais du Travail, Grégoire Owona, aurait été jeté en prison en France. Selon Remy Ngono, journaliste et activiste camerounais installé dans l'Hexagone, le « fils » du membre du gouvernement aurait été impliqué dans des activités illicites. Une bonne partie de l’opinion a pris cette information pour argent comptant. Sans vérification aucune. Et pourtant…

Le membre du gouvernement a réagi à cette nouvelle sensationnelle, le 3 novembre dernier. « Le célèbre spécialiste en mensonges sur le Cameroun, J. Remy Ngono vient encore, par soucis de buzz, de raconter dans une vidéo une lugubre affaire inventée ayant entrainé « l’arrestation du fils du ministre camerounais Owona Grégoire. Guillaume Owona Ndi, fils du ministre est en prison depuis la semaine dernière à Toulouse », relate le membre du gouvernement.

Puis, il apporte le démenti suivant : « Je voudrais dire à tous que je n’ai pas un fils en prison, ni même un neveu, ni à Toulouse ni ailleurs en France. Aucun de mes enfants ne porte ce nom.  Tous mes enfants vaquent sereinement à leurs occupations et m’ont cependant demandé, comme tous ceux qui me connaissent personnellement, à la vue de la vidéo si ce monsieur est vraiment journaliste ».

L’auteur de la vidéo, lui, n’a toujours pas apporté la preuve de ses allégations. Les sources contactées au niveau de la représentation diplomatique française à Yaoundé, au Cameroun, n’ont pas confirmé cette information selon laquelle, le fils du ministre Owona aurait eu des démêlées avec la justice à Toulouse. « Le fils d’un ministre en fonction arrêté en France ça se saurait, quand même!», commente une source diplomatique.

S.A.

Dernière modification le jeudi, 05 novembre 2020 14:03

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.