Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Attention, ce communiqué annonçant des recrutements est un faux

Paru le mardi, 13 octobre 2020 15:20

33136 sbbc

Un communiqué annonçant le recrutement de 421 releveurs des index des compteurs et de 52 commerciaux stagiaires dans les dix régions du pays, attribué à la Cameroon Water Utilities (Camwater), société chargée du service public de l’eau potable et de l’assainissement, est partagé depuis le 6 octobre sur les réseaux sociaux camerounais.

Selon le document, ce recrutement s’inscrit dans « le cadre de la clôture du contrat d’affermage de la CDE (Camerounaise des eaux, NDLR) du 30 avril 2018 ». « Compte tenu des mesures prises contre la Covid-19 », toutes les candidatures devaient être envoyées en ligne à l’adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. au plus tard vendredi 9 octobre.

Mais « ce document est un faux », ont assuré à SBBC des sources au sein de l’entreprise, contactées ce mardi 13 octobre. La société a partagé ledit document frappé de la mention « Fake news » sur les réseaux sociaux pour mettre en garde le public, notamment les personnes à la recherche d’un emploi, cibles privilégiées des arnaqueurs.

Il n’existe aucune trace de cette annonce sur le site Internet de Camwater, désormais en charge de la distribution de l’eau potable depuis la fin de l’affermage entre l’État et la CDE le 30 avril 2018. On y retrouve plutôt un communiqué daté du 2 septembre informant les jeunes diplômés de l’ouverture des tests de sélection pour un certain nombre de postes (mécanicien, cadre, ingénieur, etc.).

Ces tests s’inscrivent dans le sillage de « la résolution du 20 décembre 2019 approuvant le plan de recrutement pour l’exercice 2020 », précise le directeur général de Camwater, Gervais Bolenga, qui signe ce document.

La signature du DG et la date ont été scannées et apposées ensuite au bas du document erroné. Des éléments qui montrent que cette annonce est une supercherie. « Le processus de recrutement au sein de l’entreprise est conforme aux textes réglementaires, légaux et statutaires, sous l’encadrement du conseil d’administration », expliquent nos sources.

Cette arnaque à l’emploi n’est pas la première du genre, attribuée à Camwater. SBBC rapportait déjà une information similaire en avril 2019, comme on peut le lire ici.

P.N.N

Dernière modification le mardi, 13 octobre 2020 16:17

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.