Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Non, Mgr Kleda n’a pas encore dévoilé le nom de son remède contre la Covid-19

Paru le lundi, 18 mai 2020 15:35

Selon diverses publications partagées sur les réseaux sociaux, « Kledavid » serait le nom de baptême du « remède » mis au point par Mgr Samuel Kleda, l’archevêque de Douala, et qu’il présente comme efficace contre le nouveau coronavirus (Covid-19). « Kledavid. Solution buvable contre coronavirus », est-il écrit sur le flacon de 100 ml présenté ici comme la recette à base de plantes naturelles conçue par l’évêque.  

« Il s’agit d’une fausse information qui relève de la pure imagination de certains internautes », affirme Lazare Kolyang, chef de cabinet de l’administrateur général de l’Institut universitaire catholique Saint Jérôme, un établissement privé d’enseignement supérieur appartenant au diocèse de Douala.

« Mgr Kleda demande aux populations [de] rester vigilantes et rappelle que les produits sont gratuits et uniquement disponibles au niveau des hôpitaux catholiques de la ville de Douala, des coordinations diocésaines de la santé à Yaoundé, Bafoussam, Bertoua et Garoua », ajoute-t-il dans une mise au point publiée ce lundi 18 mai 2020 sur sa page Facebook.

En réalité, Mgr Kleda n’a pas encore officiellement dévoilé le nom de son produit. Pour le moment, « huiles essentielles » est le nom utilisé pour désigner le breuvage de l’évêque, selon le Dr Engelbert Kameni, coordonnateur diocésain de la santé à l’archidiocèse de Douala.

« C’est avec ces huiles essentielles qu’il (Mgr Kleda, NDLR) prend en charge les symptômes de ces infections respiratoires. Aujourd’hui, avec l’avènement du Covid-19, le nombre de consultations a largement augmenté et nous continuons donc de prendre en charge ces symptômes », a déclaré le Dr Kameni dans cette interview accordée au quotidien national Cameroon tribune.

Phytothérapeute reconnu depuis 30 ans, Mgr Kleda a annoncé le 25 avril dernier avoir « traité » et « soulagé » des patients atteints de Covid-19 avec sa recette à base de plantes. « Je puis dire que le produit que j’ai mis sur pied est très efficace contre le coronavirus. Toutes les personnes à qui on a appliqué ce produit ont recouvré la santé, même ceux dont l’état était déjà avancé », affirmait-il.

Fin avril, une équipe du ministère de la Santé publique (Minsanté) a rencontré l’archevêque de Douala à l’effet de l’accompagner et d’évaluer son médicament. Pour le coordonnateur diocésain de la santé toutefois, « il est difficile, au stade où nous sommes, de dire que nous avons un traitement contre le Covid-19 ». L’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC) a également émis des réserves dans ce sens, estimant que l’efficacité de ce « remède » n’a pas encore été prouvée scientifiquement.

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre les « remèdes » locaux. Si l’OMS reconnaît que certaines substances, notamment celles issues de la pharmacopée traditionnelle peuvent « atténuer les symptômes » de la Covid-19, elle affirme cependant qu’il n’existe, pour l’heure, aucune preuve qu’elles peuvent prévenir ou guérir la maladie.

P.N.N

Bouteille

Dernière modification le mardi, 26 mai 2020 09:25

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.