Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Non, la collecte numérique des droits de douane n’est pas encore effective

Paru le lundi, 19 octobre 2020 08:20

1 tel

Depuis le 15 octobre dernier, des rumeurs font état de l’application effective de la collecte numérique de la taxe douanière (33% de la valeur-usine du terminal) sur les téléphones portables et tablettes importées au Cameroun. Comme pour appuyer l’« information », certains partagent deux captures d’écran dans les réseaux sociaux.

Sur le premier écran, il est écrit : « Cher (e) client étant donné que vous êtes le premier utilisateur de cet appareil vous êtes contraint à payer les taxes relatives à la valeur d’usine de ce dernier. Pour plus d’informations veuillez contacter votre service client ».

Sur la seconde capture d’écran, l’on peut lire : « Mtn Cameroun M. Mba M’Bala Rubin la loi de finances de 1952 viens (SIC) d’identifier la marque de votre téléphone samsung galaxy s7 edge n 677 003 HP montant à payer 90 000 F suivez la procédure ».

En examinant ces messages, l’on constate que la langue utilisée est approximative. La ponctuation est lacunaire. Au Cameroun, les compagnies de téléphonie n’émettent pas des SMS avec autant de coquilles. L’autre remarque est qu’en observant bien le premier écran, l’on ne voit nulle part le nom du réseau qui aurait envoyé ce message à l’abonné supposé.

Sur le deuxième écran, l’on note une autre incohérence. Car le SMS qui est affiché évoque la loi de finances de 1952 alors que la loi qui devrait être convoquée ici est celle de 2019. D’ailleurs en 1952 la téléphonie mobile n’existait pas.

En réalité, ces deux messages sont des canulars. Car, la collecte numérique de la taxe douanière dont il question n’est pas encore effective. Le gouvernement camerounais est encore en négociation avec le promoteur de la plateforme de collecte dénommée Arintech. En témoigne ce document fourni par le ministère des Finances, tutelle de l’administration douanière.

De plus, les opérateurs de téléphonie mobile conditionnent la mise en œuvre de cette réforme par la levée des obstacles juridiques, techniques et opérationnels (voir cet article).

1 mtn

Sylvain Andzongo

Dernière modification le lundi, 19 octobre 2020 09:18

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.