Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Attention, ce « communiqué » du directeur du Cabinet civil est un faux

Paru le mardi, 26 janvier 2021 09:55

eg5 ovkxcaaapu

Un communiqué attribué au directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo, circule sur les réseaux sociaux depuis ce lundi 25 janvier. Celui-ci annonce le recrutement de 200 jeunes à la Société nationale des mines (Sonamines), société créée par décret présidentiel le 14 décembre 2020. Selon le document, le recrutement est ouvert à tout titulaire d’un baccalauréat, les candidats ayant jusqu’au vendredi 29 janvier pour déposer leur dossier de candidature (CNI, CV et lettre de motivation).

Le document demande par ailleurs à toute personne intéressée de « prendre contact avec le président de commission, Ali Oumar, secrétaire général du ministère des Mines, des Industries et du Développement technologique » au numéro de téléphone  693327346 ou via l’adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;« pour les modalités de la procédure du recrutement ». Partagé des dizaines de fois sur Facebook, ce « communiqué » est présenté par certains internautes comme un « fake ». D’autres par contre y voient une réelle offre d’emploi.

« Vérifiez même d’abord. C’est comme ça que beaucoup loupent de grandes opportunités. Huummm… Ce qui est certain, la Sonamines vient d’être créée et donc forcément il y faudra du personnel », argue une internaute qui a publié ce document sur sa page. Il s’agit cependant d’un faux, indique-t-on du côté du ministère des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique (Minmidt). Dans un communiqué ce lundi, le ministre Gabriel Dodo Ndoké alerte le public sur la « collecte » orchestrée via les réseaux sociaux par « des individus véreux » pour un prétendu recrutement en cours à la Sonamines.

« Il s’agit simplement d’une opération d’arnaque », affirme le membre du gouvernement qui en appelle à la vigilance de tous. En appelant le numéro de téléphone indiqué sur ce document, l’interlocuteur au bout du fil vous demande de faire un « Orange Money » de 25 000 FCFA audit numéro « pour l’ouverture complète » de votre dossier. Toute chose qui ne cadre pas avec la procédure de recrutement dans l’administration camerounaise, et laisse donc croire qu’il s’agit d’une arnaque à l’emploi. D’autres indices montrent également qu’il s’agit d’un faux document. Il suffit de regarder notamment la date, le cachet et la signature pour voir qu’ils ont été scannés puis collés au document.

P.N.N.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le maïs est la 3e denrée alimentaire produite au Cameroun, après le manioc et la banane plantain

InfographieAgro cameroun mais 2020

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.