Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Non, cette photo ne montre pas un individu interpellé au Cameroun pour défaut de port du masque

Paru le mercredi, 27 mai 2020 13:49

Une photo, partagée depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, est supposée montrer un individu interpellé par des éléments des forces de sécurité pour défaut du port de masque. « Un vendeur de masques faciaux a été arrêté pour ne pas avoir porté de masque facial par la police qui ne portait pas non plus de masque facial. Pays confus (traduction) », indique, en anglais, la légende qui accompagne cette image.

Dans les discussions, certains situent cette scène au Cameroun, où le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics depuis le 13 avril 2020. En réalité, cette photo n’a pas été prise au Cameroun, mais au Nigeria. Une recherche d’image inversée sur Yandex permet de la retrouver en ligne. Tous les résultats sont orientés vers des sites Internet nigérians (1, 2 et 3), où elle y est notamment utilisée pour illustrer des articles rapportant des arrestations opérées par la police au Nigeria.

La publication la plus ancienne remonte à mai 2017. Autre indice qui montre que la scène se déroule au Nigeria : le « RRS » floqué sur la poitrine des policiers présents sur cette photo. Ces lettres sont l’acronyme de « Rapid Response Squad » (en français, Brigade d’intervention rapide). Il s’agit d’une unité spéciale de la police de l’État de Lagos, comme on peut le lire sur sa page Facebook.

P.N.N

RRS

 

Dernière modification le mercredi, 27 mai 2020 13:51

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.