Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Attention, ce document attribué au Comité international de la Croix-Rouge est un faux

Paru le lundi, 31 mai 2021 11:44

50566 sbbc

Un document attribué au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) circule sur les réseaux sociaux camerounais depuis la mi-mai. Celui-ci annonce un « recrutement de 410 jeunes diplômés chômeurs en quête d’emploi » au Cameroun pour « renforcer le bureau du CICR à Ngaoundéré », capitale régionale de l’Adamaoua. Selon cette annonce frappée de l’emblème du CICR, le recrutement est ouvert aux personnes des deux sexes âgées de 19 à 45 ans « jouissant d’une bonne moralité », titulaires d’un BEPC, d’un probatoire, d’un baccalauréat ou plus et ayant « un très bon niveau de français parlé et écrit ». Le document précise que les dossiers de candidature doivent être envoyés « exclusivement » par email à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via WhatsApp au numéro de téléphone 696 28 44 77 au plus tard le 5 juin prochain.

Mais il s’agit d’un faux document, a affirmé à SBBC la délégation régionale du CICR à Yaoundé. « Il ne s’agit aucunement d’une annonce du CICR. Le processus de recrutement du CICR est mené sans demander d’argent », indique Isabelle Fontaine, cheffe adjointe de délégation chargée du support. Cette annonce frauduleuse propose en effet un accès à des possibilités d’emploi au CICR moyennant le paiement 5000 FCFA. Cette somme est censée représenter « les frais de traitement du dossier ».

Toute chose qui ne cadre pas avec la politique de recrutement de cette institution. « Le CICR est présent à Yaoundé, Douala, Kousseri, Maroua, Buea et Bamenda », ajoute par ailleurs Isabelle Fontaine dans un démenti ce lundi 31 mai. En d’autres termes, l’institution internationale humanitaire n’est pas établie à Ngaoundéré. Au CICR, l’on précise que les annonces sont notamment publiées par voie de presse et sur la page Facebook de l’institution authentifiée par le badge de vérification bleu. Aucune trace d’une telle annonce sur Facebook ni dans la rubrique « Ressources » du site Internet du CICR.

Un autre indice permet également de se rendre compte que ce document est un faux : l’URL utilisée dans l’adresse mail communiquée (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) pour l’envoi des dossiers de candidature. Les adresses mail officielles du CICR se terminent toutes par @icrc.org.

Établi depuis 1992 à Yaoundé, le CICR fournit une assistance humanitaire aux personnes touchées par un conflit ou une situation de violence armée et fait connaître les règles qui protègent les victimes de la guerre. Basée à Genève (Suisse), elle emploie quelque 20 000 personnes dans plus de 100 pays et est financée principalement par des dons provenant de gouvernements et de sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Patricia Ngo Ngouem

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.