Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’Assemblée nationale adopte le projet de loi relatif à la suppression réciproque de visa entre le Cameroun et la Russie

L’Assemblée nationale adopte le projet de loi relatif à la suppression réciproque de visa entre le Cameroun et la Russie

Paru le vendredi, 01 décembre 2023 15:06

Le texte adopté par l’Assemblée nationale le 30 novembre 2023 autorise le président à ratifier l’accord entre le Cameroun et la Russie relatif à la suppression réciproque de l’obligation de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques ou de service signé le 27 juillet 2023 à Saint-Pétersbourg, en marge du sommet Russie-Afrique. L’accord a été conclu pour une durée indéterminée. Il va permettre aux ressortissants des Etats de l’une des deux parties, détenteurs desdits titres de déplacement, d’entrer sur le territoire de l’autre partie, d’y séjourner, d’y transiter et d’en sortir, sans obligation de visa pour une durée maximale de 90 jours.

De même, les ressortissants des deux Etats, détenteurs desdits titres en cours de validité et qui sont membres d’une mission diplomatique, d’un poste consulaire ou d’une mission permanente située sur le territoire des Etats respectifs, sont exemptés de l’obligation d’obtenir un visa pour entrer, sortir, transiter et séjourner sur le territoire de l’Etat de l’autre partie pendant toute la durée de leur accréditation. Ces facilités s’étendent également aux membres de leurs familles. Toutefois, apprend-on, l’exemption de visa est sans incidence sur la capacité d’une des parties à déclarer non grata les détenteurs des passeports diplomatiques ou de service, lesquels sont astreints au respect de la législation de l’Etat d’accueil pendant toute la durée de leur séjour.

Le ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, qui défendait le projet de loi devant la Commission des affaires étrangères le 28 novembre, a déclaré que la ratification de cet accord contribuera à faciliter les échanges diplomatiques, économiques, commerciaux et culturels, ainsi que les voyages des ressortissants ciblés entre les deux pays. « Son but initial est de dynamiser et de renforcer la coopération bilatérale entre le Cameroun et la Russie à travers un flux d’échanges sans difficultés notoires entre les officiels des deux Etats », a déclaré le membre du gouvernement, comme on peut le lire dans le rapport de ladite commission.

Cet accord, poursuit-il, permettra aussi de « resserrer les liens avec ce partenaire stratégique, au regard de l’accompagnement multiforme qu’il apporte au Cameroun dans les domaines économique, scientifique, militaire, humanitaire… ». Si cette entente venait à être ratifiée, la Russie deviendrait alors le 3e pays européen à supprimer réciproquement l’obligation de visa avec le Cameroun, après la Suisse en 2014 et l’Italie en 2016. Selon les données du Minrex, quelque 3 000 Camerounais, en majorité des étudiants, vivent en Russie, tandis que près d’une centaine de ressortissants russes résident dans le pays.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking