Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Marches du MRC : 32 personnes inculpées de rébellion par le Tribunal militaire de Yaoundé

Marches du MRC : 32 personnes inculpées de rébellion par le Tribunal militaire de Yaoundé

Paru le lundi, 02 novembre 2020 16:58

La justice camerounaise vient d’inculper 32 personnes interpellées dans le cadre des manifestations interdites du 22 septembre 2020. A la demande du juge d’instruction du Tribunal militaire de Yaoundé, elles ont été placées sous mandat de détention provisoire à la prison de Kondengui. Les inculpés accusés de « rébellion et attroupement », ont été présentés au juge d’instruction le vendredi 30 octobre dernier.

Les 32 prévenus font partie des 39 personnes placées en garde à vue juridique administrative depuis 39 jours. Ces militants et sympathisants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) mis sous mandat sont « celles qui depuis leur interpellation étaient sous la responsabilité juridique et administrative du commissariat central N°1 de Yaoundé », apprend-on.

Dix autres personnes impliquées dans l’organisation des marches instiguées par le MRC sont toujours gardées à vue sous la responsabilité de la gendarmerie nationale à Yaoundé. C’est le cas d’Alain FogueTedom, trésorier du MRC, Olivier Bibou Nissack, porte-parole du MRC et Pascal Zamboue.

Selon le collectif Sylvain Souop qui regroupe des avocats constitués pour la défense de Maurice Kamto et des militants et sympathisants du MRC, le Tribunal militaire a également libéré trois personnes. Mais « l’une d’entre elle a été inculpée pour défaut de carte nationale d’identité », indique-t-il.

Lors des événements du 22 septembre 2020, un total de 294 partisans du MRC ont été interpellés par les forces de maintien de l’ordre. En octobre dernier, 176 personnes avaient déjà été remises en liberté. Et 109 autre avaient été « déférées aux parquets près les tribunaux militaires de Douala et de Bafoussam », selon le gouvernement.

BE

Lire aussi

Marches du MRC : les experts criminels camerounais prennent la défense du gouvernement

Marches du MRC : 294 personnes interpellées, 176 relaxées et 118 mises en détention (Officiel)

Marches du MRC : quatre militants de « Stanp up for Cameroon » inculpés par le tribunal militaire

Dernière modification le lundi, 02 novembre 2020 16:59

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.