Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’effectif des députés renouvelé à près de 57% au terme des législatives 2020

L’effectif des députés renouvelé à près de 57% au terme des législatives 2020

Paru le lundi, 02 mars 2020 09:36

Huit partis politiques seront représentés à l’Assemblée nationale pour le compte de la dixième mandature (2020-2025). Le verdict du Conseil constitutionnel relatif au scrutin législatif du 9 février dernier a été rendu vendredi à Yaoundé, au cours d’une audience publique présidée par son président Clément Atangana.

Ces résultats portent sur 167 sièges de députés, en attendant les résultats des 11 circonscriptions de la zone anglophone (13 sièges) où le scrutin sera réorganisé à la demande du Conseil constitutionnel. Pour l’instant, l’effectif parlementaire est renouvelé à près de 57%. En effet, 95 des députés élus sont des nouveaux et 72 députés de la 9e mandature se maintiennent au Palais des verres de Ngoa-Ekele.

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir, confirme son leadership politique avec une majorité de 139 sièges. Le parti du flambeau ardant est suivi par l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) de Bello Bouba Maïgari qui compte sept députés dans ses rangs.

Le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) fait partie des nouveaux venus à l’Assemblée nationale. Le président de ce parti, Cabral Libii, et trois de ses camarades siègeront désormais à la chambre basse du Parlement camerounais.

Le Social Democratic Front (SDF) compte cinq députés. Ce chiffre pourrait être revu à la hausse au terme des élections partielles qui seront organisées dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

L’Union démocratique du Cameroun (UDC) Ndam Njoya, le Front pour le Salut national du Cameroun d’Issa Tchiroma s’en tirent respectivement avec quatre et trois députés.

L’Union des mouvements socialistes (UMS) de Pierre Kouemo réalise une percée dans la région de l’Ouest et décroche deux sièges à la représentation nationale. Idem pour le Mouvement pour la défense de la République (MDR) de Dakole Daïssala.

Les consultations électorales législatives de février dernier affichent un taux de participation de 43,79%. Soit 3 021 947 votants sur 6 900 928 électeurs enrôlés par Elections Cameroon. Pour Clément Atangana, président du Conseil constitutionnel, « cette élection a été libre, transparente et crédible. En un mot, régulière, malgré le taux de participation modéré », a-t-il déclaré.

Au stade actuel, seul le RDPC dispose d’un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Dans l’opposition, seul le Social Democratic Front a une chance de former un groupe parlementaire. Pour cela, le parti de Ni John Fru, qui dispose déjà de 5 députés, doit remporter au moins cinq des treize sièges de député en jeu dans le cadre des élections partielles.

BE

Dernière modification le mardi, 03 mars 2020 10:06

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.