Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les 14 plus grandes villes du Cameroun élisent leurs tout premiers maires

Les 14 plus grandes villes du Cameroun élisent leurs tout premiers maires

Paru le mercredi, 04 mars 2020 17:17

A l’issue de la session de plein droit, les conseillers municipaux des 12 plus grandes villes du Cameroun, gérées par les communautés urbaines créées dans les agglomérations disposant d’au moins deux communes, ont élu les maires pour la première fois depuis le retour du pays au multipartisme en 1991.

Les 12 maires déjà élus, en attendant l’issue de l’élection dans les villes de Douala et de Maroua, tous nouveaux en dehors de celui de Limbe dans le Sud-Ouest, présideront aux destinées des communautés urbaines de ces villes pendant les cinq prochaines années. Parmi eux, 10 sont issus du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RPDC), le parti présidentiel, qui a remporté 316 communes sur les 360 que compte le Cameroun, et les deux autres de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP), un parti de l’opposition proche du RDPC.

L’élection des maires des villes matérialise la suppression du poste de délégué du gouvernement, consacrée par le nouveau Code général des collectivités territoriales décentralisées. Le délégué du gouvernement, jusqu’ici patron de la communauté urbaine, était nommé par décret présidentiel. L’avènement du maire de la ville marque une évolution de la décentralisation recommandée par le grand dialogue national, tenu du 27 septembre au 4 octobre 2019 afin d’apaiser les tensions sociopolitiques qui secouent les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.