Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Un artificier de la décentralisation élu maire de la ville de Yaoundé

Un artificier de la décentralisation élu maire de la ville de Yaoundé

Paru le mercredi, 04 mars 2020 17:20

Luc Messi Atangana est le nouveau maire de la capitale du Cameroun. Il a été désigné le 3 mars dernier lors de la session de plein droit, tenue à l’hôtel de ville de Yaoundé.

Sur les 297 conseillers municipaux venus des sept communes que compte Yaoundé pour élire le nouveau patron de la capitale, Luc Messi Atangana a mobilisé 196 voix en sa faveur. 98 conseillers ont opté pour un bulletin nul et trois pour l’abstention.

Seul candidat investi par le Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), Luc Messi Atangana n’a pas été élu sans heurt. Deux élus locaux appartenant à la même famille politique ont annoncé leur candidature séance tenante. Après conciliation, Jean-Marie Abouna, maire nouvellement élu à la commune d’arrondissement de Yaoundé 1er et Saint-Éloi Bidoung, conseiller municipal à la commune d’arrondissement de Yaoundé 4e, ont retiré leurs candidatures respectives.

Les quatre adjoints au maire de la Communauté urbaine de Yaoundé ont également été désignés. Il s’agit de Simon Mvogo Mboa, Flavienne Enoa, Palalu Mindjiyawa et Ghislain Mbiada Kwayep qui occupent respectivement les fauteuils de 1er, 2e, 3e et 4e adjoint au maire auprès de la Yaoundé.

 Né le 10 septembre 1960 au dispensaire d’Efoulan (Yaoundé 3e), le nouvel élu est un artificier de la décentralisation. Conseiller municipal auprès de la commune de Yaoundé 3e depuis une quinzaine d’années, Luc Messi Atangana est surtout connu sous sa casquette de secrétaire permanent du Conseil national de la décentralisation présidée par le Premier ministre. Un poste que l’administrateur civil exerce depuis 2015, en sus de ses responsabilités de chargé de mission à la division des affaires publiques et institutionnelles des services du Premier ministre.

« Nous sommes préoccupés de voir la ville de Yaoundé se moderniser. Notre ambition est d’accélérer cette modernisation », a déclaré le nouveau magistrat de la ville aux sept collines. Dans un entretien accordé au quotidien Mutations, Luc Messi Atangana compte sur une synergie action pour réaliser son ambition. « On ne construit pas seul une ville », explique-t-il.

Le remplacement de Gilbert Tsimi Evouna, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) nommé en 2005 par le chef de l’État, par Luc Messi Atangana consacre la fin d’une époque. Celle où les magistrats municipaux étaient nommés à la tête des grandes villes du Cameroun, pour ouvrir la voie à la donne élective impulsée par la loi portant Code général des collectivités territoriales décentralisées, promulguée le 24 décembre 2019.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.