Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Une enquête judiciaire en cours contre la collecte de fonds de Maurice Kamto

Une enquête judiciaire en cours contre la collecte de fonds de Maurice Kamto

Paru le lundi, 04 mai 2020 15:38

La justice camerounaise enquête sur les fonds mobilisés par le projet « Survie Cameroun Survival Initiative » de l’opposant camerounais Maurice Kamto et du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), son parti politique. Si les autorités camerounaises ne communiquent pas sur le sujet, l’existence de cette procédure judiciaire est révélée par la compagnie de téléphonie mobile MTN Cameroun.

En effet, dans une correspondance datant du 29 avril dernier destinée au ministre de l’Administration territoriale (Minat), l’entreprise écrit : « A toutes fins utiles, nous aimerions porter à votre connaissance, que nous avons procédé au blocage des transactions en débit et crédits du compte appartenant au Mouvement pour la renaissance du Cameroun à la suite d’une réquisition du directeur de la police judiciaire visée par le procureur de la République du Tribunal de grande instance du Mfoundi ».

Dans cette lettre signée par Alain Nono, le directeur général par intérim du Mobile Money Corporation Limited, la filiale de MTN Cameroon en charge du développement du Mobile Money au Cameroun, la compagnie répond à la requête formulée deux jours plutôt par Paul Atanga Nji. Le membre du gouvernement enjoignait alors la compagnie de « procéder sans tarder » à la clôture des comptes Mobile Money ouverts par « Survie Cameroon-Survival Initiative » puis de geler les fonds collectés dans ce cadre. Mais selon MTN « il n’existe pas de compte Mobile Money de ladite association (Survie Cameroun Survival Initiative : NDLR) ouvert dans nos livres », informe l’entreprise.

Saisi pour les mêmes fins par le Minat, l’opérateur Orange Cameroun a également donné une suite similaire à la requête du ministère de l’Administration territoriale. Dans une correspondance rédigée le 28 avril 2020, Orange Cameroun indique qu’il n’y a pas de compte détenu par Survie Cameroun Survival Initiative dans ses registres. « Le compte ouvert dans nos livres porte l’intitulé MRC-DONS », précise donc l’opérateur.

Lancée sans l’autorisation préalable du Minat le projet « Survie Cameroun Survival Initiative » est jugée « illégale » par les autorités camerounaises. Le Minat qui assure la tutelle des partis politiques et des associations « n’a pas connaissance de l’existence d’une association dénommée “Survie Cameroon – Survival Initiative”, dans ses registres ».

Jeudi dernier, Maurice Kamto a tenté de faire un don de matériel sanitaire au ministère de la Santé à travers cette initiative controversée. Mais le Minsanté a opposé une fin de non-recevoir à ce lot de 10 000 masques barrières, 6 800 masques chirurgicaux et 950 tests de dépistage du Covid-19, orientant les porteurs du colis vers le Minat.

« Il y a un fonds de solidarité qui a été mis en place par le chef de l’État. Alors s’il a une contribution à faire, il n’a qu’à le faire dans le cadre des structures légales mises en place par le gouvernement. On ne lui donnera aucune possibilité d’agir de manière parallèle. C’est ce qu’il veut faire. M. Kamto ce n’est pas un État dans un autre État. Il doit respecter les lois de la République. Et s’il ne le fait pas on va le contraindre », a indiqué Paul Atanga Nji dans une interview accordée à RFI.

BE

Lire aussi:

Levée de fonds controversée du MRC : les opérateurs de téléphonie mobile sous pression

Lutte contre le Covid-19 : une partie des fonds collectés par le MRC logée dans un compte en France

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam