Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Une commission de crise pour résoudre le différend entre le maire de Yaoundé et le maire de la commune de Yaoundé 7

Une commission de crise pour résoudre le différend entre le maire de Yaoundé et le maire de la commune de Yaoundé 7

Paru le mardi, 04 mai 2021 15:04

Selon la télévision publique, une « commission de gestion de crise » présidée par le préfet du Mfoundi, Emmanuel Mariel Djikdent, est actuellement à pied d’œuvre pour résoudre le différend qui oppose le maire de la ville de Yaoundé et celui de la commune d’arrondissement de Yaoundé 7. A l’origine de la brouille, la démolition de plusieurs boutiques en construction au carrefour Nkolbisson par des agents de la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) le 22 avril dernier. Les images desdites démolitions ont fait le tour des réseaux sociaux.

« Nous n’avons pas été notifiés », a déclaré à la CRTV le maire de Yaoundé 7, Augustin Tamba. Ce dernier affirme avoir été surpris par ces casses surtout qu’il avait saisi les autorités compétentes, dont le maire de la ville Luc Messi Atangana, avant de lancer le chantier de construction de l’espace marchand devant abriter lesdites boutiques.

Celui-ci doit permettre de recaser les commerçants qui occupaient la voie publique au carrefour Nkolbisson et désengorger la commune qui ploie sous les constructions anarchiques, précise le magistrat municipal. « Tout a été rasé sur le site. J’attends réparation », a martelé Augustin Tamba qui menace de saisir les juridictions compétentes.

Mais pour le maire de Yaoundé, Luc Messi Atangana, ces constructions sont dans l’illégalité, car le dossier technique n’a pas été éligible au permis de construire parce que le site devant abriter ce projet est une dépendance du domaine public. « Ces boutiques étaient construites sur la chaussée et plusieurs mises en demeure ont été adressées au responsable dudit chantier. Face à cet acte jugé récidiviste, j’étais dans l’obligation de faire respecter la loi », a justifié le super maire. Ce dernier fait savoir que cette opération de casses s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain.

Ce différend remet au goût du jour le conflit de compétence entre la Communauté urbaine et la commune d’arrondissement. L’année dernière, le super maire de Yaoundé et le maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 6, Jacques Yoki Onana, s'étaient retrouvés à couteaux tirés à propos de la construction de boutiques au quartier Biyem-Assi. Certains y voient un conflit politique entre des clans appartenant à une même formation politique, RDPC au pouvoir.

P.N.N

Lire aussi:

Messi Atangana ≠ Yoki Onana : un conflit de compétences sur fond de règlement de compte

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.