Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Aide publique : l’État a accordé 1,5 milliard FCFA en 2020 au titre du financement des partis politiques

Aide publique : l’État a accordé 1,5 milliard FCFA en 2020 au titre du financement des partis politiques

Paru le mercredi, 04 mai 2022 13:10

Dans son rapport sur la situation des droits de l’Homme au Cameroun récemment paru, le ministère de la Justice révèle qu’au cours de l’année 2020, 1,5 milliard FCFA ont été distribués aux partis politiques. Cette aide publique est accordée aux formations politiques présentes au Parlement et dans les conseils municipaux.

« Nonobstant le contexte économique difficile qui a contraint l’État à revoir le Budget à la baisse d’une part, et les sommes importantes affectées à la lutte contre la pandémie de la Covid-19 d’autre part l’État a poursuivi le financement des partis politiques en 2020, afin de préserver leur capacité d’encadrement et d’éducation politique des citoyens, et surtout de garantir leur concours à l’expression du suffrage », justifie le ministère de la Justice.

Ainsi, les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale ont reçu deux tranches de 250 millions FCFA soit 500 millions. La même somme a été également partagée aux formations politiques représentées au Sénat. Idem pour les partis siégeant au sein des Conseils municipaux.

Rappelons que d’après la loi de décembre 2000 sur le financement des partis politiques, la première tranche est attribuée aux partis politiques proportionnellement au nombre de sièges respectifs au Parlement et la deuxième tranche n’est servie qu’aux partis politiques ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés dans au moins une circonscription au cours de la dernière élection législative.

Ainsi, huit partis sont représentés à l’Assemblée nationale. Avec 152 députés, le RDPC au pouvoir se taille la part du lion avec près de 200 millions FCFA.

Pour ce qui est de la deuxième tranche, elle a été distribuée aux 10 partis politiques qui trustent les 360 communes du Cameroun. Ici encore, le RDPC empoche la plus grosse part, fort des 316 communes qu’il contrôle.

L.A. 

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.