Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’armée boucle un 2e raid sur Bafut dans la région anglophone du Nord-Ouest

L’armée boucle un 2e raid sur Bafut dans la région anglophone du Nord-Ouest

Paru le jeudi, 04 juin 2020 18:06

L’armée vient de boucler une opération commando dans la localité de Bafut. Cette commune située dans département de la Mezam, à une vingtaine de kilomètres de Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest, est présentée comme un bastion de la crise anglophone.

L’assaut, mené pendant une semaine par les éléments de la 5e région militaire interarmées, a particulièrement ciblé les villages d’Achene, Akosia et Nchum et les quartiers de Nforya, Agyati. Selon le Général de brigade Valère Nka, commandant de la 5e région militaire interarmées, l’opération baptisée « Bafut 2 » a permis de détruire plusieurs camps investis par les groupes armés sécessionnistes et de récupérer des armes, de munitions et de biens divers.

On parle de 28 pistolets fabriqués localement, 11 armes de poing, des batteries de voiture, des munitions, des canons de fabrication artisanale, des bombonnes de gaz, un générateur, des câbles, des fils barbelés, des téléphones portables, des cartouches de marijuana, etc.

Les forces de Défense ont également récupéré huit véhicules dont un camion appartenant à la commune de Bafut, six motos et un troupeau de bœuf. En outre, un crâne humain a été retrouvé chez le « général » séparatiste « Deathman » et deux de ces filles âgées de 17 et 6 ans. Pour l’instant, le bilan humain de cette opération n’a pas été dévoilé.

Le matériel récupéré lors de cette offensive militaire a été présenté le 2 juin dernier à Bafut, au cours d’une cérémonie présidée par le patron des troupes de la 5e région militaire interarmées. En transmettant les félicitations du ministre délégué à la présidence de la République, chargé de la Défense, l’officier supérieur a instruit aux troupes la nécessité d’accomplir leur mission dans le respect de la réglementation en vigueur.

L’opération Bafut 2 intervient après une première expédition menée dans cet arrondissement où les combattants sécessionnistes avaient implanté plusieurs bases arrière. 

BE

Lire aussi:

Une quinzaine de séparatistes « neutralisés » à Bafut

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.