Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : après le Sud-Ouest, le Premier ministre se rend en mission de paix dans le Nord-Ouest

Crise anglophone : après le Sud-Ouest, le Premier ministre se rend en mission de paix dans le Nord-Ouest

Paru le lundi, 04 octobre 2021 10:39

Chief Joseph Dion Ngute, le Premier ministre sera dans la région du Nord-Ouest du 5 au 8 octobre, font savoir des sources à l’immeuble Etoile. Pendant quatre jours, le chef du gouvernement va rencontrer toutes les « les forces vives » de la région d’après un programme consulté par SBBC.

Ainsi dès son arrivée mardi 5 octobre, le PM va accorder des audiences au gouverneur, à « deux généraux » de la 5ème région militaire interarmées, aux responsables de la sécurité ou encore à des députés. Puis il recevra tour à tour des délégations venues des sept départements de la région. En lame de fond de ces rencontres : « le suivi des recommandations du Grand dialogue national ». Ce programme, non encore officiel de la visite de travail du Premier ministre, précise que « durant les audiences, il est attendu des délégations qu’elles présentent des propositions pertinentes pour un retour à la paix » dans la région.

Fin septembre, alors qu’il était dans la région du Sud-Ouest pour présider la deuxième session du comité de suivi des résolutions du Grand dialogue national, le Premier ministre avait reconnu que le statut spécial dont bénéficient les deux régions et qui est l’une des résolutions du Grand dialogue, n’était pas complètement compris par les populations. Il avait alors promis que le comité irait sur le terrain afin d’expliquer davantage aux populations l’importance de ce statut spécial.

Il en de même pour toutes autres résolutions mises en œuvre depuis la tenue de cette grand-messe nationale convoquée par le président de la République afin de trouver une solution à la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis fin 2016.

Comme dans le Sud-Ouest, le PM vient dans le Nord-Ouest assurer le service après-vente du Grand dialogue national. Ceci, dans un contexte de recrudescence de la violence de la part des groupuscules séparatistes. Courant septembre, de nombreux soldats sont morts dans des embuscades séparatistes, dont une quinzaine dans deux attaques en moins d’une semaine.

Ce qui a provoqué un déploiement sans précédent de l’armée dans la région du Nord-Ouest en vue de représailles. A côté de cela, le gouvernement ne cesse d’œuvrer pacifiquement pour un retour à la normale.

L.A. 

Lire aussi : Crise anglophone : face au regain des attaques séparatistes, le gouvernement renouvelle son offre de paix

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes