Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun recrute un cabinet pour la mise à jour de sa politique forestière nationale

Le Cameroun recrute un cabinet pour la mise à jour de sa politique forestière nationale

Paru le jeudi, 04 novembre 2021 12:43

Le ministère des Forêts et de la Faune (Minfof) veut actualiser la politique forestière du Cameroun, adoptée en 1993. Il lance, jusqu’au 2 décembre 2021, un avis d’appel à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un cabinet d’études chargé de la mise à jour de ce document. Le cabinet qui sera recruté se chargera ainsi d’évaluer le niveau de mise en œuvre de la politique forestière, de faire l’état des lieux du secteur au cours des dernières décennies et d’analyser la problématique et les enjeux forestiers aux niveaux local, national, sous-régional (bassin du Congo) et international ayant influencé la mise en œuvre de la politique forestière au Cameroun.

Il devra également faire une analyse prospective de l’évolution des enjeux environnementaux, sociaux et économiques du sous-secteur forêt/faune en lien avec « les thématiques émergentes ». Le cabinet proposera par ailleurs au gouvernement une «vision» du sous-secteur forêt/faune à l’adoption des parties prenantes et devra en déduire des axes stratégiques d’intervention en vue de la réalisation de cette vision. Le consultant proposera, in fine, un document de nouvelle politique forestière nationale en formulant notamment les thématiques phares devant sous-tendre cette nouvelle vision.

La mission sera financée par le budget du Fonds commun du Programme sectoriel forêts et environnement (PSFE), indique le ministre Jules Doret Ndongo dans le communiqué publié à cet effet dans l'édition de Cameroon tribune de ce jeudi 4 novembre. La politique forestière du Cameroun est une des composantes de la Stratégie nationale de promotion des activités économiques en milieu rural. Elle vient en appui à la politique agricole. Son objectif général est de « pérenniser et de développer les fonctions économiques, écologiques et sociales de nos forêts, dans le cadre d’une gestion intégrée qui assure de façon soutenue et durable la conservation et l’utilisation des ressources et des écosystèmes forestiers », peut-on lire dans le document de politique générale.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.