Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Régionales 2020 : l’ambassadeur Magnus Ekoumou appelle les Camerounais de France à une posture républicaine

Régionales 2020 : l’ambassadeur Magnus Ekoumou appelle les Camerounais de France à une posture républicaine

Paru le vendredi, 04 décembre 2020 11:11

L’ambassadeur du Cameroun en France, André-Magnus Ekoumou (photo), place les élections régionales du dimanche 6 décembre « sous le sceau de la responsabilité républicaine et de la défense de l’image de marque du Cameroun ».

Dans un communiqué publié le 3 décembre 2020, « l’ambassade invite tous les membres de la communauté camerounaise de France à la sérénité, la dignité et la respectabilité, en faisant fi des appels au boycott et aux manifestations lancés par certains hommes politiques de mauvaise foi ».

André-Magnus Ekoumou fait allusion à l’appel au boycott des élections régionales lancé en septembre par certains partis d’opposition, à l’instar du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto.

Ce dernier, dans la même optique, a organisé des marches interdites par les autorités le 22 septembre qui ont conduit à l’interpellation et à la détention provisoire de nombre de militants de ce parti ainsi qu’au placement en résidence surveillée de son leader.

Depuis lors, les appels au boycott des régionales ne semblent plus à l’ordre du jour. D’ailleurs, les autorités et Elections Cameroon (Elecam), l’organe en charge de l’organisation des élections, assurent que tout est fin prêt pour que les plus 24 000 électeurs se rendent aux urnes dans tous les 58 départements du Cameroun pour élire les tout premiers 900 conseilleurs régionaux du pays.

Avec ce scrutin, insiste le chef de la représentation diplomatique camerounaise en Hexagone, le pays va traverser l’ultime étape de la mise en œuvre des institutions politiques prévues par la Constitution du 18 janvier 1996, qui consacre le Cameroun comme Etat unitaire décentralisé.

D.M

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes