Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun perd deux membres du gouvernement en moins d’un mois

Le Cameroun perd deux membres du gouvernement en moins d’un mois

Paru le lundi, 05 avril 2021 14:37

Le secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé publique, en charge de la lutte contre les épidémies et les pandémies n’est plus. Alim Hayatou, interné ce 4 avril à l’Hôpital général de Yaoundé et placé sous assistance respiratoire, s’est éteint très tôt ce matin. Celui qui était par ailleurs Lamido de Garoua, une des plus puissantes chefferies traditionnelles du septentrion, était âgé de 75 ans. Il était l’époux de la fille de l’ancien ministre Maidadi Sadou avec qui il a eu six enfants.

Son décès intervient après celui d’Adoum Gargoum, ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, en charge de la coopération avec le monde islamique, décédé le 8 mars dernier. Le Cameroun perd dont en moins d’un mois deux membres du gouvernement, tous originaires du septentrion (Nord et Extrême-Nord).

La disparition d’Alim Hayatou et d’Adoum Gargoum porte, par ailleurs, à trois le nombre de membres du gouvernement décédés en fonction sous le Renouveau. Le 28 janvier 2007 Justin Ndioro décède des suites de maladie, en évacuation sanitaire en France, alors même qu’il est ministre chargé de mission à la présidence de la République et qu’il assure l’intérim du ministre des Mines d’où Alphonse Siyam Siewe vient d’être débarqué pour soupçons de détournement de deniers publics.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.