Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : la Sécurité militaire en alerte sur la présence d’un présumé financier du terrorisme au Cameroun

Crise anglophone : la Sécurité militaire en alerte sur la présence d’un présumé financier du terrorisme au Cameroun

Paru le mardi, 05 octobre 2021 11:40

Dans un message-porté daté du 28 septembre 2021 et destiné à tous les commandants de compagnie de gendarmerie, à tous les commissariats de police et à l’émi-immigration, le chef de division de la Sécurité militaire (Semil) du ministère de la Défense, Emile Joël Bamkoui, lance un avis de recherche contre le nommé Chi George, alias Sisco Ndifor.

L’intéressé, « domicilié en Angleterre, est susceptible d’être poursuivi pour financement du terrorisme et apologie du terrorisme. Ce dernier projette d’arriver au Cameroun ces jours par voie aérienne », alerte le message.

Si Sisco Ndifor débarque effectivement au Cameroun, le patron de la Semil demande à tous les services concernés de l’interpeller et de le conduire sous bonne escorte dans ses services.

D’après un rapport de l’Agence nationale d’investigation financière (ANIF) couvrant la période 2014-2018, le Cameroun présente un risque « élevé » en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

En effet, en matière de financement du terrorisme, aucune enquête formelle d’entraide internationale n’a été ni reçue de l’extérieur ni envoyée du Cameroun. Le rapport, citant la direction générale de la recherche extérieure, le contre-espionnage camerounais, note qu’aucun fonds n’a fait l’objet de confiscation au cours de cette période.

Or, Yaoundé a toujours soupçonné certains de ses ressortissants basés à l’étranger de soutenir financièrement les groupes armés séparatistes qui entretiennent une guérilla armée dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016.

A en croire le rapport de l’ANIF, le risque élevé de financement du terrorisme tient au fait que les pourvoyeurs extérieurs des fonds à destination du Cameroun ne sont pas identifiés avec certitude. Il y a aussi que les crimes de financement du terrorisme relèvent exclusivement de la compétence du tribunal militaire. Or, dans plusieurs pays étrangers, les autorités judiciaires refusent de donner suite aux demandes d’entraide émanant des juridictions militaires.

D.M.

Dernière modification le mardi, 05 octobre 2021 11:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.