Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Listes électorales : Elecam veut optimiser le nombre de nouveaux inscrits en 2021

Listes électorales : Elecam veut optimiser le nombre de nouveaux inscrits en 2021

Paru le mercredi, 06 janvier 2021 09:30

Elections Cameroon (Elecam) a engagé la révision des listes électorales. L’opération est ouverte depuis le lundi 4 janvier dernier dans l’ensemble des représentations d’Elecam disséminées à travers les 360 communes du Cameroun. Comme de coutume, cette opération de va jusqu’au 31 août 2021. Les citoyens âgés d’au moins 21 ans peuvent s’inscrire au cours de cette période sur les listes électorales pour espérer voter lors des prochaines échéances électorales.

L’inscription des électeurs sur le fichier électoral est une opération de routine chez Elecam, l’organe chargé de l’organisation et de la gestion matérielle des consultations électorale et référendaire au Cameroun.

Pour la campagne 2021, l’ambition de cette structure est de porter à 10 millions de personnes, le nombre d’inscrits sur le fichier électoral du Cameroun. L’atteinte de cet objectif passera par une sensibilisation continue à travers les médias. Face à la pandémie du coronavirus, « j’invite les électeurs, notamment les jeunes à se rapprocher des antennes locales Elecam pour s’inscrire », a insisté Erik Essousse, le directeur général des élections à Elecam..

Selon Erik Essousse, il sera question de mettre sur pied une opération de proximité eu égard au contexte de coronavirus. Ainsi, la mobilisation du grand nombre de personnes sera réduite, conformément au respect des mesures barrières prescrites par le gouvernement de la République.

A l’observation, Elecam espère en tout cas remonter la pente des inscriptions après une année 2020 marquée par une chute drastique du nombre de nouveaux inscrits. En effet, lors de la récente campagne, Elecam n’a enrôlé qu’environ un peu plus de 15 000 nouveaux inscrits. Un an plus tôt, en 2019, cet organe affichait le chiffre de 433 873 nouveaux inscrits au compteur. Cette contre-performance est mise sur le compte de deux facteurs, dont la crise sanitaire liée au coronavirus. Le confinement et les restrictions prises dans le cadre du Plan de riposte gouvernemental contre la maladie n’ont pas incité les potentiels électeurs à s’inscrire sur les listes électorales.

Le deuxième facteur est lié aux rendez-vous électoraux de l’année 2020. Particulièrement le double scrutin municipal et législatif organisé au mois de février dernier. La tenue de ces élections a réduit la période d’inscription sur les listes électorales d’un peu plus de trois mois.

B.E

Dernière modification le mercredi, 06 janvier 2021 09:33

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.