Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Route Bamenda-Babadjou : le Premier ministre promet la reprise des travaux avant la fin du mois d’octobre

Route Bamenda-Babadjou : le Premier ministre promet la reprise des travaux avant la fin du mois d’octobre

Paru le mercredi, 06 octobre 2021 15:53

Le Premier ministre (PM), Joseph Dion Ngute annonce le redémarrage des travaux de la route Bamenda-Babadjou qui relie la région du Nord-Ouest et celle de l’Ouest. « A mon arrivée à Yaoundé, je rencontrerai les trois entreprises contractantes et les mettrai en chantier immédiatement. Je peux vous assurer que les travaux commenceront avant la fin du mois », a lancé le Chef du gouvernement ce 6 octobre à Bamenda, d’après des propos rapportés par The Observer, un média local. En mission de bons offices dans le Nord-Ouest, en proie à un conflit séparatiste, le PM s’est exprimé ainsi lors d’une réunion publique dans la ville, capitale régionale du Nord-Ouest.

Le PM répondait alors à une supplique du maire de la ville de Bamenda, Achombong Paul, pour qui si rien n'est fait sur le tronçon de route Bamenda-Babadjou, Bamenda sera bientôt coupé du reste du pays. « Même si l'argent est petit, nous travaillerons de nos mains », a déclaré le maire.

Joseph Dion Ngute est arrivé à Bamenda 24 h plus tôt après un voyage par route de 9 h de temps, où cela prenait habituellement un peu plus de 6 h. « En raison de l’état de la route, de nombreuses personnes m'ont proposé d'utiliser un hélicoptère. J'ai refusé parce que je voulais ressentir ce que ressent l'homme ordinaire », a déclaré le PM d’après la source citée supra.

Le gouvernement patine sur le dossier du chantier de construction de la route Bamenda-Babadjou. Longue de quelque 52 km, le chantier a été confié à l’entreprise Sogea-Satom en 2017. Mais en raison d'attaques des milices séparatistes sur le site du chantier, mais aussi du non-paiement d’avenant au projet, l’entreprise va d’abord se désengager en janvier 2020.

Après des discussions entre le gouvernement, l’entreprise et la Banque mondiale qui finance le projet, il a été décidé que Sogea-Satom ne construirait plus qu’un linéaire de 17 km, celui entre Babadjou et Matazem.

Trois « entreprises locales » ont ainsi été mobilisées : Bun’s sur la section Matazem-Welcome to Bamenda longue de 18 km, Bofas sur la voie de contournement de la falaise de Bamenda longue de 4 km ; et Edge sur la traversée urbaine de 11 km. Seulement, des problèmes d’indemnisations des populations affectées par le tracé sur ces sections ont une fois de plus entraîné l’arrêt des travaux.

« La prochaine fois que je viendrai ici, la construction sera bien avancée », a promis le PM ce jour à Bamenda.

L.A. 

Lire aussi :

Route Bamenda-Babadjou : Emmanuel Nganou Njoumessi dans l’impasse

Dernière modification le mercredi, 06 octobre 2021 15:56

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.