Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise au PCRN : Cabral Libii favorable au dialogue, Robert Kona garde le silence

Crise au PCRN : Cabral Libii favorable au dialogue, Robert Kona garde le silence

Paru le mercredi, 06 décembre 2023 03:02

Depuis que Robert Kona, le cofondateur du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), a annoncé son intention de reprendre les rênes de cette formation politique, l’actuel président, le député Cabral Libii (photo), est resté mesuré. En réaction à cette crise, ce dernier a posté « dialogue et réconciliation » sur sa page Facebook. Un message laconique pour bien indiquer sa position dans cette affaire trouble.

Cette position est d’ailleurs ouvertement assumée par le Bureau politique du PCRN. En lisant les résolutions de la dernière réunion de cette instance, le 2 décembre dernier à Yaoundé, Hamma Toukour Gandi, un cadre du parti proche de Cabral Libii, a rappelé que trois commissions de dialogue et de médiation ont déjà été envoyées auprès de Robert Kona. Le PCRN s’est pour l’instant gardé de communiquer sur les résultats de ces missions.

Difficile de savoir ce que Robert Kona pense de cette main tendue. Par plusieurs fois, SBBC a tenté en vain de le joindre au téléphone. L’ancien adjoint d’administration, qui a déclenché toute cette affaire, est pour le moment muré dans le silence. Seul un document portant sa signature et intitulé « Mémorandum d’urgence : appel à la responsabilité et à l’intégrité au sein du PCRN » a circulé dans les réseaux sociaux.

Autour de Cabral Libii, on doute de l’authenticité de ce document qui est qualifié de « fantaisiste ». Et une fois de plus, il est difficile de savoir ce qu’en pense Robert Kona. Une éventuelle sortie de ce dernier est épiée par la presse ces derniers jours.

Quoi qu’il en soit, Robert Kona, lors de l’unique entretien qu’il a accordé à SBBC au déclenchement de cette crise, a bien confirmé qu’il sera présent au tribunal de première instance (TPI) de Kaélé le 4 janvier prochain. On se rappelle qu’il a déposé une plainte contre Cabral Libii au civil dans cette juridiction afin que la justice lui rende les commandes du PCRN. Il fait valoir que le congrès extraordinaire de Guidiguis après lequel Cabral Libii est devenu président du PCRN était en réalité une simple réunion.

Michel Ange Nga

Lire :

PCRN : Robert Kona, le fondateur du parti, veut reprendre le leadership assuré par le député Cabral Libii

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.