Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : la circulation des motos interdite à Bamenda après l’assassinat d’un policier

Crise anglophone : la circulation des motos interdite à Bamenda après l’assassinat d’un policier

Paru le lundi, 07 septembre 2020 16:34

La circulation des motos est désormais interdite dans la ville de Bamenda, chef-lieu de la région anglophone du Nord-Ouest. La décision annoncée le vendredi 4 septembre dernier par le maire de la ville, Achobong Tembeng Paul, a été prise avec l’aval du préfet du département de la Mezam.

Une réunion de concertation entre les syndicats des conducteurs de moto-taxi et les autorités de la capitale régionale du Nord-Ouest a été organisée à cet effet. L’interdiction de circuler concerne aussi bien les motos à usage commercial dédiées au transport de personnes (mototaxi) que les motos appartement à des particuliers.

La décision des autorités de la ville de Bamenda fait suite à l’assassinat de l’inspecteur de police de 1er grade, Joseph Bikoi Nlend, survenu le 1er septembre dernier au lieu-dit « City Chemist » à Bamenda. Les auteurs de ce meurtre, attribué aux milices sécessionnistes qui sévissent dans cette partie du pays, étaient à bord de motos.

Dans un communiqué signé le 4 septembre dernier, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, a qualifié cet acte de « barbare et d’une cruauté inqualifiable ». Selon les autorités, les combattants séparatistes ont instauré une nouvelle stratégie pour commettre leurs crimes. Cette stratégie consiste à recourir à l’utilisation des motos, ce qui leur permet de se fondre dans la masse et attaquer leurs cibles (civils et hommes en tenue) par effet de surprise.

La sortie du magistrat municipal de Bamenda vient ainsi renforcer l’arrêté signé le 13 mars 2020 par le gouverneur du Nord-ouest, Adoplhe Lele Lafrique, qui interdit la circulation des motos de 18 heures à 5h30 dans certaines parties de la région.

En réaction à cette interdiction, un groupe sécessionniste a publié un communiqué pour interdire la circulation des véhicules à Bamenda dès ce lundi.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.