Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Promotion du bilinguisme : le Cameroun et la Guinée équatoriale pour un partage d’expériences

Promotion du bilinguisme : le Cameroun et la Guinée équatoriale pour un partage d’expériences

Paru le mercredi, 07 octobre 2020 12:37

Le partage des expériences en matière de promotion du bilinguisme était au cœur de l’audience que le président de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (CNPBM), Peter Mafany Musonge, a accordée le 6 octobre 2020 à l’ambassadeur de la Guinée équatoriale au Cameroun, Armando Kote Echuaca.

« Je suis venu m’entretenir avec le président de cette institution sur les études à mettre en place pour la formalisation d’une plateforme de promotion du bilinguisme entre le Cameroun et la Guinée équatoriale », a confié le diplomate équato-guinéen au sortir de son entretien avec l’ancien Premier ministre.

Armando Kote Echuaca poursuit : « Nous avons de nombreux étudiants qui apprennent le bilinguisme ici. De même, de nombreux Camerounais vivent en Guinée équatoriale. Nous pensons qu’il serait enrichissant pour nos deux pays que les citoyens s’expriment en français, en anglais et en espagnol ». Cette démarche, se convainc-t-il, est de nature à renforcer les liens de fraternité qui existent entre les deux peuples.

Pour mieux cerner la démarche de la Guinée équatoriale, il faut se rappeler qu’elle utilise officiellement trois langues : l’espagnol, la première langue officielle, le français et le portugais. L’anglais, bien que ne bénéficiant d’aucun statut officiel, est aussi utilisé.

Seul pays africain à avoir l’espagnol comme langue officielle, la Guinée équatoriale est considérée comme un pays linguistiquement isolé, de surcroit entouré de pays francophones. Une réalité qui l’a décidée à adopter le français comme seconde langue officielle.

Outre le français, l’anglais et dans une moindre mesure l’espagnol enseignés dans les écoles camerounaises, la Guinée équatoriale et le Cameroun ont en commun l’usage des langues locales à l’instar du fang parlé majoritairement par les populations des deux pays.

D.M.

Dernière modification le mercredi, 07 octobre 2020 12:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.