Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Régionales 2020 : le vote surprise des conseillers municipaux du SDF à Bamenda

Régionales 2020 : le vote surprise des conseillers municipaux du SDF à Bamenda

Paru le lundi, 07 décembre 2020 13:44

Le mot d’ordre de boycott lancé par le Social Democratic Front (SDF) n’a pas été suivi par l’ensemble de ses membres. Hier 06 décembre 2020, des conseillers municipaux issus de cette formation politique de l’opposition, ont sacrifié au rituel du vote visant à désigner les conseillers régionaux.

Notamment à Bamenda, chef-lieu de la région anglophone du Nord-Ouest où les 31 conseillers municipaux de la commune du troisième arrondissement de Bamenda (l’unique commune SDF de la région) avec à leur tête le maire Fongu Cletus Tanwie ont débarqué au bureau de vote situé au Former Public Work Department (PWD). Les membres de cette délégation ont tour à tour tenu à faire prévaloir leur droit de vote.

Effet de surprise

Approché à leur sortie du bureau de vote, le maire Fongu Cletus, n’a pas souhaité faire une déclaration. Dans la région du Nord-Ouest, seul le Rassemblement du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir a présenté des candidats.

Pour beaucoup d’observateurs, la participation des élus du SDF au scrutin d’hier a été une surprise. En effet, le parti de la balance avait pris la résolution qu’il ne prendra pas part aux élections régionales.

Dans cette logique, le parti du chairman Ni John Fru Ndi n’a pas présenté de candidats à ces premières élections régionales de l’histoire du Cameroun. Le SDF exigeait alors une révision du processus électoral et la nécessité de résoudre la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Scrutin sans heurts

Précisons que le scrutin s’est déroulé dans dix-huit bureaux de vote de la région du Nord-Ouest. Ce, malgré les menaces sécuritaires lancées par des leaders indépendantistes hostiles à la tenue de cette consultation dans les régions anglophones. Les autorités camerounaises ont à cet effet renforcé le dispositif sécuritaire dans le pays.

De l’avis du gouverneur Adolphe Lélé Lafrique les choses se sont déroulées sans heurts. « Je remercie les Fons et conseillers municipaux qui sont sortis massivement et ont voté pour légitimer les résolutions du Grand dialogue national qui avait débouché sur un statut spécial. Ce dimanche 6 décembre, les électeurs sont en train d’implémenter le statut spécial. Après cette étape, nous allons poursuivre avec l’élection des présidents des différentes chambres », a-t-il déclaré.

Baudouin Enama

Lire aussi :

Régionales 2020 : les conseillers-électeurs du SDF dans le brouillard

Élections régionales : le MRC et le SDF isolés sur le front du boycott

Scène politique : SDF, la fin d’une épopée

Dernière modification le lundi, 07 décembre 2020 13:45

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.