Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CAN 2021 : les premières impressions de Paul Biya sur l’organisation…

CAN 2021 : les premières impressions de Paul Biya sur l’organisation…

Paru le mardi, 08 février 2022 14:03

Dans la lettre qu’il adresse au président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, en début de semaine, le président de la République donne son opinion sur l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui s’est jouée au Cameroun entre le 9 janvier et le 6 février 2022. Dans cette correspondance lue au journal de 6h de la radio d’État CRTV, Paul Biya parle notamment de « succès de la 33e édition de la CAN ».

Depuis la finale remportée, dimanche dernier par le Sénégal, c’est la toute première fois que Paul Biya évoque la qualité de l’organisation de cette compétition continentale. Son appréciation prend néanmoins l’opinion nationale à contrepied. Elle est convaincue que l’organisation de cette CAN a été entachée de détournements de fonds publics. En plus, le drame du stade d’Olembe qui a coûté la vie à huit personnes a rajouté aux spéculations.  

Brouillage ?

En effet, dans sa lettre à Patrice Motsepe, Paul Biya salue autant la mobilisation des Camerounais que celle de ses collaborateurs : « le peuple et le gouvernement camerounais se sont mobilisés pour offrir à l’Afrique un évènement sportif et festif de haute facture. En effet, la CAN 2021 aura été une belle vitrine, qui a certainement contribué à la valorisation du savoir-faire des Africains ainsi qu’à celle de leur sens légendaire de l’hospitalité ».

Pour le socio-politologue Claude Abe, il est étonnant que Paul Biya remercie le gouvernement dans une lettre adressée au président de la CAF. « Cette évocation du gouvernement laisse croire que M. Biya est bien au courant de toutes les rumeurs qui courent dans l’espace public au sujet de la reddition des comptes liée à l’organisation de cette CAN, notamment la réalisation des infrastructures. Et qu’il voudrait probablement rassurer ses collaborateurs qui sont responsables dans le gouvernement et, qui étaient partie prenante de ces projets. Mais il faut rapidement dire que pour qui connaît la méthode Biya, c’est au moment même où il vous félicite, pour ce qui est des membres du gouvernement, que vous êtes le plus en insécurité par rapport à votre avenir. Donc, le fait qu’il félicite le gouvernement peut vouloir dire une chose, mais aussi son contraire », analyse Claude Abe.

Le palais présidentiel est scruté

Rien ne laisse donc croire que la page s’est complètement retournée sur l’organisation de cette 33e édition de la CAN. Surtout que dans son discours du 31 décembre 2021 à la nation, Paul Biya a promis que « tous ceux qui se rendent coupables de malversations financières ou d’enrichissement illicite en assumeront les conséquences devant les juridictions compétentes ». Et pour ne rien arranger, la défaite des Lions indomptables en demi-finale a réveillé dans l’opinion de nombreuses interrogations en rapport avec le coût de cet évènement.

Par ailleurs, le ministre des Sports Narcisse Mouelle Kombi a indiqué, dans un rapport adressé à la CAF, que l’enquête diligentée par le président de la République après la bousculade mortelle du stade d’Olembe « devrait certainement avoir des suites judiciaires ». Les résultats de l’enquête n’ont toujours pas été rendus publics. Plus que jamais, le palais présidentiel est scruté…

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Drame d’Olembé: des poursuites judiciaires en perspective

Dernière modification le mardi, 08 février 2022 14:05

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.