Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Transfert des compétences aux régions : Joseph Dion Ngute exige le dépôt des textes sous huitaine

Transfert des compétences aux régions : Joseph Dion Ngute exige le dépôt des textes sous huitaine

Paru le jeudi, 08 octobre 2020 15:12

« Le Premier ministre a instruit tous les membres du gouvernement concernés par le transfert des compétences aux Régions de faire tenir au ministre de la Décentralisation et du Développement local, sous huitaine, les projets de textes y relatifs, assortis de leurs cahiers de charges, en vue de leur sanction ».

À l’issue de la première session du Conseil national de la décentralisation (CND) de l’année tenu le 7 octobre, le Premier ministre (PM) et président dudit Conseil, Joseph Dion Ngute, a aussi prescrit l’accélération du processus d’élaboration des textes d’application de la loi du 24 décembre 2019 portant Code général des collectivités territoriales décentralisées (CTD). Le communiqué publié à cet effet insiste surtout sur la fonction publique locale.

Cette pression du PM se justifie par l’entrée en fonction imminente des régions, la seconde CTD après la commune, avec la tenue le 6 décembre prochain des premières élections régionales. Dans cette optique, le ministre de la Décentralisation et du Développement local a, au cours de son exposé, indiqué que les projets de textes nécessaires à la mise en service des conseils régionaux sont en cours de finalisation.

Pour sa part, le ministre des Finances a assuré que les dispositions idoines ont été prises au plan financier non seulement pour la bonne organisation des régionales mais aussi pour l’entrée en service des conseils régionaux.

En dépit de toutes ces assurances, l’association Communes et villes unies du Cameroun (CVUC), par le truchement de son vice-président, Anicet Akoa, pointe diverses entraves à l’action des CTD. Il cite notamment la forte tutelle de l’État, l’inadéquation du système de passation des marchés publics, le faible rendement de la fiscalité locale et le déficit de qualification des ressources humaines.

Au regard de leur pertinence, Joseph Dion Ngute a demandé aux différentes administrations concernées d’examiner avec minutie les propositions formulées par CVUC.

D.M.

Lire aussi :

Mise en place des Conseils régionaux : les besoins financiers se chiffrent à près de 7 milliards de FCFA

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.