Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Extrême-Nord : les conseillers régionaux veulent destituer le président, décrié pour sa gestion financière

Extrême-Nord : les conseillers régionaux veulent destituer le président, décrié pour sa gestion financière

Paru le lundi, 09 janvier 2023 12:57

Daniel Kalbassou, le président du Conseil régional de l’Extrême-Nord est sur le gril depuis qu’au cours du mois de décembre dernier, il a renvoyé sine die la session du Conseil consacrée à l’adoption du budget pour l’année 2023. Pour toute réponse, des conseillers ont écrit au gouverneur de la région pour l’informer que le 17 janvier prochain, ils comptent tenir une session extraordinaire du Conseil dont l’objet sera la destitution du président. Dans cette correspondance, les conseillers listent une quinzaine de griefs contre leur président, le premier de ceux-ci étant « le non-respect de convocation des sessions ordinaires, notamment celle consacrée à l’examen et au vote du budget conformément au Code général des collectivités territoriales décentralisées et en plus, aucune session d’orientation budgétaire n’a été tenue depuis son élection ».

« La session du budget a été reportée à cause du financement. On nous a promis le déblocage des fonds depuis un mois, mais nous attendons toujours [1]. On nous a dit au ministère des Finances d’attendre encore quelques jours », se défend Daniel Kalbassou dans les colonnes du journal l’œil du Sahel de ce lundi.

D’après ce journal, les conseillers ne digèrent pas ce renvoie de la session la plus importante du Conseil, ce d’autant plus que, quelques semaines avant, le Conseil régional a organisé le forum « Far North Business Week », sensé vanter les atouts de la région et attirer les investisseurs. Le bilan serait mitigé. « Figurez-vous que parvenu à ce jour, la session budgétaire convoquée par ses soins a été renvoyée à une date ultérieure sans que nous en sachions les motifs », s’indigne un conseiller cité par le journal.

Cette charge des conseillers, le président régional dit en être au fait. Cependant, le haut responsable ne compte pas changer de cap. « Je connais les raisons de tout ce qui est fait là. Les gens veulent les sous, ils veulent les projets. Quand tu ne leur donnes pas, ils deviennent tes ennemis. Nous avons des objectifs beaucoup plus importants », fait-il savoir.

L.A. 

Lire aussi : La région de l’Extrême-Nord va organiser un forum de 10 jours pour relancer son économie

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes