Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Assemblée nationale : le « Parlement de la jeunesse » déplore la faible valorisation du « Made in Cameroon »

Assemblée nationale : le « Parlement de la jeunesse » déplore la faible valorisation du « Made in Cameroon »

Paru le mercredi, 09 février 2022 15:17

Réunis ce 9 février en session à l’Assemblée nationale, les 180 députés du Parlement jeunesse ont interpellé des membres du gouvernement sur la question du Made in Cameroon. Au terme de ces échanges, les jeunes parlementaires ont apprécié les efforts du gouvernement pour valoriser les produits de fabrication locale. Cependant, ils ont souligné quelques entraves à la promotion et à la valorisation du label Made In Cameroon.

Au rang de ces entraves, les élus jeunes notent « l’enclavement des zones de production agricole, avec comme effet les difficultés de commercialisation. À cela s’ajoute l’insuffisance des offres de formation en Made In Cameroon, l’absence d’un mécanisme formel d’accompagnement technique et financier des jeunes, étudiants, etc. à la fin de leurs études en vue de leur installation comme entrepreneurs économiques ».

Cette 5e cuvée du « Parlement de la Jeunesse » déplore par ailleurs l’accès difficile à la terre et le « mépris protocolaire et administratif dont font l’objet les jeunes porteurs d’initiatives locales ».

Pour tenter de lever ces barrières, les jeunes élus demandent que le Made In Cameroon soit « enseigné comme matière à part entière dans tous les établissements primaires et secondaires et mis au programme des examens ». Il est aussi suggéré au gouvernement d’assurer une meilleure transparence dans les financements alloués aux jeunes et l’octroi d’au moins 80 % des budgets aux financements des jeunes et non au fonctionnement des projets.

Depuis 5 ans, le « Parlement jeunesse » se réunit tous les mois de février, en prélude à la fête nationale de la jeunesse, le 11 février. C’est une initiative du Réseau des parlementaires « Espérance jeunesse » pour la promotion des politiques publiques et actions en faveur de la jeunesse et de l’Enfance (Reje), avec l’appui du ministère de la Jeunesse et de l’Éducation civique.

L.A.

Dernière modification le mercredi, 09 février 2022 15:19

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.