Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Un mort et un centre de santé dévalisé par Boko Haram à la frontière avec le Nigeria

Un mort et un centre de santé dévalisé par Boko Haram à la frontière avec le Nigeria

Paru le jeudi, 09 avril 2020 15:35

Dans la nuit du 7 au 8 avril, une expédition de la secte islamiste Boko Haram a attaqué la localité de Toufou 1 à Tourou, un village situé à proximité de la ligne frontalière entre le Nigeria et l’Extrême-Nord du Cameroun.

Selon le président du comité de vigilance de Tourou, la bande, constituée d’une cinquantaine d’hommes armés, a incendié plusieurs concessions puis, dévalisé et saccagé l’unique centre de santé du village. Les terroristes ont également tué un vieil homme de 70 ans.

« Alertées par certains membres du comité de vigilance, les forces de défense et de sécurité ont immédiatement engagé des opérations de ratissage et se sont mises aux trousses des assaillants au petit matin », explique une autorité locale.

La riposte a contraint les assaillants à abandonner une partie du butin au niveau du Talweg de Hidoua avant « de regagner l’autre côté du Nigeria où ils ont leur base arrière et à partir de laquelle ils mènent des incursions de part et d’autre de la frontière montagneuse », ajoute la même source.

La réactivité des forces de défense a été saluée par les populations. « C’est une action très louable que nos forces de défense et de sécurité ont menée en repoussant l’ennemi. Mais il faut chercher à empêcher ces incursions à répétition en accédant aux doléances des populations qui ont clairement identifié les différents boulevards de passage des Boko Haram », a déclaré Antoine Bouba, une élite de Tourou.

Tourou et ses environs semblent être une cible privilégiée de Boko. Dans la nuit du 5 avril dernier, des affidés de la secte venus de Goshi au Nigeria ont fait irruption dans ce village vers 23 heures. Cette attaque djihadiste a fait trois morts, dont deux septuagénaires tués par balles, et un homme égorgé au couteau.

BE

Lire aussi:

Deux soldats tués dans une embuscade de Boko Haram à Waza

Une attaque de Boko Haram fait quatre morts à Tourou dans l’Extrême-Nord

À la frontière avec le Nigéria, les populations désertent leurs villages pour échapper aux assauts de Boko Haram

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.