Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Décentralisation : Georges Elanga Obam tente de suspendre l’exercice d’une compétence transférée

Décentralisation : Georges Elanga Obam tente de suspendre l’exercice d’une compétence transférée

Paru le vendredi, 10 juillet 2020 09:54

Depuis le 1er juillet 2020, le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam (photo), a saisi les 58 préfets du pays pour leur demander d’inviter les maires « à surseoir immédiatement à l’exercice de la compétence relative à l’exploitation des substances minérales non concessibles ».

Le Minddevel ne motive pas sa démarche. La compétence en question a pourtant été transférée par la loi du 24 décembre 2019 portant Code général des collectivités territoriales décentralisées dans le cadre du processus de décentralisation consacré par la Constitution de janvier 1996.  

Le maire de Njombe-Penja dans la région du Littoral, Paul Eric Kingué, se sent particulièrement visé par la mesure du Minddevel. Depuis quelques jours, des vidéos circulant dans les réseaux sociaux montrent l’édile, qui s’oppose à l’exploitation par la Société d’extraction et de transformation de pouzzolane (Setp) d’une carrière de pouzzolane d’une superficie de huit hectares, en train de la sceller.

Pour le maire, la loi du 24 décembre 2019 portant Code général des collectivités territoriales décentralisées donne désormais aux communes la compétence de la gestion de ladite carrière. Ce que conteste l’entreprise. Les forces de maintien de l’ordre, sur réquisition de l’autorité administrative, ont même dû intervenir pour évacuer les adjoints au maire arborant leur écharpe qui campaient à l’entrée de la carrière pour s’opposer à l’enlèvement des scellés.

En réaction à la démarche du Minddevel, le maire de Njombe-Penja rappelle au membre du gouvernement qu’« un message porté fax n’arrête ou ne suspend pas la loi ». « Paul Biya (le président de la République) ne peut pas promulguer une loi et votre message porté la bloque », soutient-il.   

L’affaire risque de se déporter devant la justice. En effet, Paul Eric Kingue invite le Minddevel à se ressaisir. Dans le cas contraire, il menace d’attaque son acte devant le juge administratif.

Dominique Mbassi

Dernière modification le vendredi, 10 juillet 2020 10:02

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.