Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Assemblée nationale : la doyenne d’âge place l’intérêt général au centre de la 10e législature

Assemblée nationale : la doyenne d’âge place l’intérêt général au centre de la 10e législature

Paru le mercredi, 11 mars 2020 15:15

La session de plein droit de la 10e législature de l’Assemblée nationale s’est ouverte le 10 mars 2020 à hémicycle de Ngoa-Ekele à Yaoundé. Les travaux, placés sous le contrôle du bureau d’âge de l’Assemblée nationale, ont été présidés par Laurentine Nkoa Mfegue, députée du parti au pouvoir (RDPC) et doyenne d’âge de l’Assemblée nationale. Elle était assistée des deux plus jeunes élus de la chambre basse du Parlement à savoir les députés Blanche Jacqueline Dague Aïcha du MDR et Nafissatou Alim du RDPC.

« Qu’on soit de la majorité ou de l’opposition, quelle que soit la chapelle politique ici à l’hémicycle, la cause est commune, celle que nous devons toujours défendre à savoir : l’intérêt supérieur de la nation, l’intérêt général des Camerounais », a déclaré la doyenne d’âge.

Dans le contexte de « crise sécuritaire » que connait le Cameroun depuis plus de trois ans, de nombreux défis attendent les nouveaux occupants du palais des verres de Ngoa-Ekele. La doyenne d’âge évoque en priorité « le développement socioéconomique, la paix, l’unité de notre pays, la consolidation de la décentralisation, la cohésion sociale, la stabilité des institutions, l’intégration nationale et le vivre ensemble et la mise en valeur de l’image du pays au niveau international ».

Si le mandat du peuple est « loin d’être une sinécure », la plus âgée des députés prescrit à ses cadets de « bâtir un moral de Lions indomptables », caractérisé par « le fighting spirit », pour relever ce nouveau défi.

Cette rentrée parlementaire concerne 167 députés déclarés élus par le Conseil constitutionnel à la suite du scrutin législatif du 9 février dernier. Cet effectif sera complété à 180 parlementaires à l’issue des résultats des élections partielles prévues le 22 mars prochain dans 11 circonscriptions dans le Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

La session en cours sera également consacrée à l’élection d’un nouveau bureau de l’Assemblée nationale, et la mise en place des différentes commissions spécialisées de la chambre basse. Il s’agira de l’élection du président de l’institution parlementaire pour cette 10e législature, du premier vice-président, des vice-présidents et des questeurs.

Cette élection pourrait intervenir autour du 16 mars prochain selon certaines sources. Cavaye Yeguié Djibril, le président sortant de l’Assemblée nationale (28 ans au perchoir), était absent à la cérémonie d’hier. Selon le journal L’œil du Sahel, le député de 80 ans du Mayo-Sava, réélu en février dernier, est évacuation sanitaire en France.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.