Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Décentralisation : les gouverneurs briefés sur l’élection prochaine des exécutifs des conseils régionaux

Décentralisation : les gouverneurs briefés sur l’élection prochaine des exécutifs des conseils régionaux

Paru le vendredi, 11 décembre 2020 13:13

Le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), les gouverneurs et les secrétaires généraux de régions étaient en conclave hier, jeudi 10 décembre 2020.

Cette séance de travail à laquelle les délégués régionaux du Minddevel ont été associés portait sur la mise en place des dix conseils des régions du pays. Notamment l’élection des exécutifs de Collectivités territoriales décentralisées. Une session de plein droit consacrée à ces élections se tiendra à cet effet le 22 décembre prochain dans chaque région.

« Il nous a semblé important et urgent que nous ayons les mêmes points de vue, nous qui sommes les principaux acteurs, en regardant ensemble les dispositions de la loi portant Code général des Collectivités territoriales décentralisées », a précisé le ministre Georges Elanga Obam, à l’ouverture des travaux.

Au cours de cette réunion tenue en visioconférence, il était question d’outiller les participants sur plusieurs modules. A l’instar de la tutelle de l’Etat sur les régions, la rédaction du procès-verbal de la session de plein droit, le rôle du délégué régional dans l’organisation de cette session.

Il s’agissait également de fixer à nouveau ces autorités administratives sur « le rôle du représentant de l’Etat pendant la session de plein droit, et ce que pourrait être l’attitude des gouverneurs dans la perspective d’un éventuel contentieux électoral, s’agissant des exécutifs », explique le Minddevel.

Parlant de la collaboration entre les gouverneurs et les présidents de régions qui seront élus dans quelques semaines, et qui s'annoncerait tumultueuse, Georges Elanga Obam a tenu à lever le doute.

Pour ce dernier, la loi établit clairement le rôle des uns et des autres. Le gouverneur « assure la tutelle de l’Etat sur la région. C’est une tutelle qui s’exerce en termes de contrôle de légalité, c’est-à-dire, qui veille à ce que les actes pris par les conseillers régionaux soient conformes à la loi ».

Des questions relevant de l’intendance au sujet de la mise en place des infrastructures requises pour la tenue de la session de plein droit étaient également au menu des échanges. Le Code général des collectivités territoriales décentralisées a constitué le point d’ancrage des travaux, ce texte étant la boussole qui guide le processus de décentralisation.

Le 6 décembre dernier se sont tenues les élections de la première cuvée de 900 conseillers régionaux de l’histoire du Cameroun.

B.E

Dernière modification le vendredi, 11 décembre 2020 13:15

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes