Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Collecte de fonds controversée du MRC : Alain Fogue et Penda Ekoka convoqués par la Police judiciaire

Collecte de fonds controversée du MRC : Alain Fogue et Penda Ekoka convoqués par la Police judiciaire

Paru le mercredi, 13 mai 2020 15:55

Alain Fogue Tedom et Christian Penda Ekoko sont attendus à la direction de la Police judiciaire à Yaoundé. Le premier, trésorier du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de l’opposant Maurice Kamto, doit se présenter demain 14 mai 2020 à la sous-direction des enquêtes économiques et financières de la PJ. Le président du Comité de gestion de « Survie Cameroun Survical Initiative » (SCSI), Christian Penda Ekoka est également convoqué dans le même service le 15 mai prochain.

De source policière, les deux soutiens de Maurice Kamto seront auditionnés dans le cadre d’une enquête ouverte suite aux instructions du procureur de la République près le tribunal de Grande Instance du Mfoundi. Ce dernier a en effet prescrit « l’ouverture d’une enquête minutieuse et approfondie relativement à l’appel à la générosité publique lancée par les responsables du programme humanitaire Survie Cameroun Survival Initiative », précise la convocation signée du commissaire divisionnaire, Dili Jacques, directeur de la police judiciaire.

Controverse

« Prétendument » destinés à la lutte contre le Coronavirus, la levée de fonds initiée par Maurice Kamto et son parti le MRC est au centre d’une controverse. L’initiative lancée sans l’autorisation préalable des autorités camerounaises est jugée « illégale » par le ministère de l’Administration territoriale (Minat). L’autorité tutélaire des partis politiques et des associations au Cameroun soutient qu’elle « n’a pas connaissance de l’existence d’une association dénommée “Survie Cameroon – Survival Initiative”, dans ses registres ».

De plus Paul Atanga Nji indique que la collecte de fonds en cas de situation de crise ou de catastrophe est encadrée par la loi du 21 juillet 1983 régissant les appels à la générosité publique. Celle-ci interdit de manière formelle « à tout individu et à toute organisation de quelque nature que ce soit de faire appel à la générosité publique sans au préalable avoir obtenu l’autorisation du ministre en charge de l’Administration territoriale ».

Par le biais du Minat, les autorités camerounaises ont récemment ordonné la clôture des comptes bancaires et mobile money utilisés pour mobiliser les fonds dans le cadre du programme SCSI. Le Minat a par ailleurs enjoint aux opérateurs de téléphonie mobile (MTN et Orange Cameroun) actifs dans les services de mobile money, de geler les fonds contenus dans lesdits comptes.

BE

Lire aussi:

Levée de fonds controversée du MRC : les opérateurs de téléphonie mobile sous pression

La thérapie de Mgr Kleda contre le Covid-19

Une enquête de l’Anif sollicitée sur les fonds collectés par le MRC pour lutter contre le Covid-19

Lutte contre le Covid-19 : la légalité des opérations de collecte de fonds en question

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.