Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CVUC : l’assemblée générale élective convoquée pour le 3 novembre 2020

CVUC : l’assemblée générale élective convoquée pour le 3 novembre 2020

Paru le mardi, 13 octobre 2020 15:25

La date de l’élection du bureau exécutif des Communes et villes unies du Cameroun (CVUC) est en fin connue. L’assemblée générale élective de l’association faitière des municipalités du Cameroun vient d’être convoquée pour le 3 novembre prochain, selon une note du président sortant Emile Andze Andze.

13 membres, sur les 17 qui constituent ce bureau national élu en 2015, ont perdu la casquette de maire au terme des dernières élections municipales de février dernier ou du fait d’une nomination. Conséquence, Emile Andze Andze, débarqué de l’exécutif municipal de la commune de Yaoundé 1er, est d’office disqualifié de la course après 17 ans passés à la tête des CVUC. Idem pour les autres membres de son équipe qui ont perdu la casquette de maire.

Pour l’instant, deux candidatures se sont sur la ligne de départ. Le premier est Anthony Dighambong, maire de la commune de Wum dans le Nord-Ouest. Bénéficiaire du soutien des magistrats municipaux issus des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, il se positionne comme le candidat anglophone. « La présidence des CVUC n’a jamais été occupée par ressortissant des deux régions anglophones », avait-il déclaré en juillet dernier lors de la réunion où ses pairs l’ont adoubé à Bamenda.

Aboubakar Abbo, maire de Belel dans l’Adamaoua, vise également le fauteuil laissé par Emile Andze. Celui qui préside par ailleurs le Conseil d’administration de la compagnie ferroviaire Camrail depuis 2017 se positionne comme le candidat du Grand Nord. Son projet vise à « redynamiser » l’association afin de « prolonger et accompagner le président de la République, Paul Biya, qui fait de la décentralisation un axe fort de sa politique ». Dans l’immédiat, le candidat et son équipe projettent de doter les CVUC des infrastructures d’accueil qui soient à la dimension de cette organisation. Cette ambition passe par « la construction d’un Hôtel des maires à l’image de l’Hôtel des députés, un siège pour CVUC ».

Les CVUC sont un réseau de 374 communes et communautés urbaines représentant 20 millions d’habitants. À ce titre, elle formule des plaidoyers et fait du lobbying auprès des pouvoirs publics pour la prise en compte des intérêts des collectivités territoriales décentralisées dans la prise de décision et contribution à la production législative et réglementaire du processus de décentralisation…

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.