Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Premier ministre inaugure le Centre hospitalier régional de Bafoussam

Le Premier ministre inaugure le Centre hospitalier régional de Bafoussam

Paru le lundi, 13 décembre 2021 12:25

Après les réceptions technique et provisoire en août dernier, et son ouverture aux patients en octobre, le Centre hospitalier régional de Bafoussam (CHR), à l’Ouest, a été officiellement inauguré par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, le 11 décembre 2021.

« Désormais, plus besoin de se déplacer à Yaoundé ou Douala pour bénéficier des soins de qualité. Tout s’obtient désormais sur place au CHR, grâce à la grande attention du président Paul Biya », note avec satisfaction le chef du gouvernement. « Cet hôpital public complet apporte un traitement autrefois recherché ailleurs, avec toutes les commodités et tous les appareils médicaux », indique, sur la même lancée, le directeur de la formation hospitalière, Dr Passang Ouassouo.

Ce dernier a ‘’prêté’’ serment de tout faire pour « préserver l’édifice et son contenu, mais surtout d’accomplir avec dévouement et loyauté les missions assignées à cet hôpital ». D’ailleurs, d’après une note d’information publiée par sa communication, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a engagé l’équipe médicale « à la non sélection des malades, à la permanence des soins et à la réponse à l’urgence ».

En un mois et demi de fonctionnement, le CHR de Bafoussam affiche déjà 315 consultations, dont 150 pour la gastroentérologie et la néphrologie, 650 examens de laboratoire et 100 d’imagerie. Formation sanitaire de 2ème catégorie dont la première pierre a été posée le 7 mars 2017 dans le cadre du Plan triennal d’urgence, le CHR est logé dans 14 bâtiments ultramodernes offrant toutes les prestations parmi les plus pointues.

Sa capacité est de 120 lits. Pour le maire de Bafoussam, la capitale régionale, « à travers cette réalisation la région de l’Ouest se sent privilégiée ».

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.