Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Assemblée nationale : éducation, vie chère, énergie… ces préoccupations qui attendent les ministres

Assemblée nationale : éducation, vie chère, énergie… ces préoccupations qui attendent les ministres

Paru le lundi, 14 mars 2022 05:56

Le Parlement a fait sa rentrée le vendredi 11 mars dernier à Yaoundé. À l’Assemblée nationale, le bureau d’âge, composé de l’élu le plus âgé et des deux plus jeunes élus, a ouvert la session. Mais ceux-ci ne peuvent pas conduire les travaux de la Chambre, tout juste sont-ils chargés d’organiser l’élection pour le renouvellement des membres du bureau.

En effet, l’article 14 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale précise qu’« au début d’une législature, ainsi qu’à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année législative de l’Assemblée nationale, le plus âgé des députés présents et les deux plus jeunes forment le Bureau d’âge qui reste en fonction jusqu’à l’élection du Bureau définitif. Aucun débat, aucun vote, à l’exception des débats sur la vérification des cas d’incompatibilité, en début ou en cours de législature, et de l’élection du président de l’Assemblée nationale, ne peut avoir lieu sous la présidence du doyen d’âge ». Après quoi, la Chambre pourra opérer pleinement.

Sont attendus au cours de cette session, des débats autour des questions sociales, à l’instar de la grève des enseignants qui dure depuis un mois dans les établissements scolaires publics. Certains élus se sont prononcés sur la question, et le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) du député Cabral Libii a d’ores et déjà fait savoir qu’il demandera une commission d’enquête parlementaire sur les revendications des enseignants.

Des sources au sein de l’auguste Chambre font également savoir que le ministre de l’Eau et de l’Énergie pourrait être interpellé sur la recrudescence des coupures d’énergie électrique dans la plupart des villes du pays. Le ministre du Commerce pourrait également être amené à s’expliquer sur l’augmentation des prix des denrées alimentaires de premières nécessités dans les marchés.

En plus de ces préoccupations qui vont faire l’objet de plénières spéciales et de questions orales aux membres du gouvernement, les députés vont se pencher sur l’examen et le vote de textes de loi descendus par l’exécutif.

Pour l’heure, un document qui a fuité sur les réseaux sociaux indique que les députés seront appelés à autoriser, ou non, le président de la République à ratifier un accord-cadre amendé pour la création d’une l’Alliance solaire internationale.

L.A.

Dernière modification le lundi, 14 mars 2022 06:05

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.