Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Assemblée nationale : Cavaye Yéguié Djibril clôture la session budgétaire en coups de gueule

Assemblée nationale : Cavaye Yéguié Djibril clôture la session budgétaire en coups de gueule

Paru le lundi, 14 décembre 2020 13:15

Un événement historique, une grande première au Cameroun. C’est ainsi que le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Cavaye Yéguié Djibril (photo), dans son discours de clôture de la session budgétaire le 11 décembre, qualifie les élections régionales tenues le 6 décembre 2020.

Occasion pour le PAN de « saluer la maturité du peuple camerounais en général, celle des collèges électoraux en particulier ». Leur mérite tient à leur refus de céder « face aux menaces et aux appels au boycott de certaines formations politiques en quête de notoriété. Au lieu d’avouer leur incapacité à affronter les urnes, ces formations se sont plutôt abîmées dans l’agitation et dans un activisme de mauvais aloi ».

Ce coup de gueule vise implicitement le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) et son leader Maurice Kamto, qui ont appelé au boycott des régionales, et des législatives et municipales du 9 février dernier.

Pour mieux les tancer, Cavaye Yéguié Djibril souhaite la bienvenue aux délégués départementaux et chefs traditionnels « dans le cercle très sélectif des élus, car ne se fait pas élire qui veut, mais qui peut ». Une manière de paraphraser une célèbre saillie populaire reprise par le président de la République.

En effet, en pleine conférence de presse lors d’une visite-éclair de l’alors président français François Hollande à Yaoundé, Paul Biya a cette réponse cinglante à une question d’un journaliste français sur sa longévité au pouvoir : « Ne dure pas au pouvoir qui veut, mais dure au pouvoir qui peut ».

Le PAN a aussi égratigné les responsables de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) empêtrés dans une interminable guerre de compétence à quelques jours de l’organisation par le Cameroun du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) et à la veille de la CAN.

Face à cette situation, Cavaye Yéguié Djibril invite ces deux responsables « à la retenue et à plus de sagesse. Les querelles actuelles, entre les deux instances, n’honorent guère notre mouvement sportif. Elles sont même susceptibles de mettre en péril la sérénité des préparatifs des deux importantes compétitions continentales ».

Ouverte le 12 novembre, cette session budgétaire a aussi été marquée par l’examen et l’adoption de sept projets de loi, dont le plus emblématique portant loi de finances pour l’exercice 2021 qui s’élève à 4 865,2 milliards FCFA.

D.M

Dernière modification le lundi, 14 décembre 2020 13:16

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.