Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Pour sécuriser les frontières, un nouveau chef à la tête de l’infanterie motorisée du Sud

Pour sécuriser les frontières, un nouveau chef à la tête de l’infanterie motorisée du Sud

Paru le mercredi, 15 avril 2020 12:43

Le colonel Guillaume Kinvy Ngande est le nouveau commandant de la 11e Brigade d’infanterie motorisée (11e Brim) dans la région du Sud. Nommé à ce poste le 31 mars dernier par un décret du chef de l’Etat, Paul Biya, l’officier supérieur des forces de défense camerounaises vient d’être installé à ces fonctions.

« Incontestablement, la haute confiance de la hiérarchie dont vous avez bénéficié de la part du chef de l’Etat, chef des armées, consacre votre mérite et votre dévouement au service de l’armée et de la nation », a déclaré le général de brigade Simon Ezo’o Mvondo commandant la première Région militaire interarmées.

Avant sa nomination à la tête de la 11e brigade d’infanterie motorisée, le colonel Guillaume Kinvy Ngandé était le commandant du Bataillon spécial amphibie à Tiko. Sous l’autorité du commandant de la 1ère Région militaire interarmées, le nouveau commandant du 11e Brim va désormais « Planifier et conduire efficacement les opérations dans cette unité militaire », explique-t-on au ministère de la Défense.

Renforcer la sécurité transfrontalière

De plus, le nouveau responsable devra assurer « le relèvement constant des capacités opérationnelles et la sécurisation étanche des frontières avec les pays voisins », explique-t-on. La région du sud étant limitrophe à trois États (le Gabon, le Congo et la Guinée Équatoriale), cette mission jugée « stratégique » par les autorités militaires au regard du contexte actuel marqué par deux situations de crise dans cette partie du pays.

Il s’agit d’une part de la crise sanitaire due au Covid-19 dont la stratégie de riposte a amené le gouvernement camerounais à fermer toutes les frontières terrestres du pays et d’autre part des « velléités expansionnistes » de la Guinée Équatoriale.

Pour en avoir le cœur net au sujet des incidents que multiplie Malabo ces derniers temps à la frontière avec le Cameroun, le président camerounais a d’ailleurs instruit une mission gouvernementale conduite par les ministres délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, et de l’Administration territoriale (Minat), Joseph Atanga Nji.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.