Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Une enquête de l’Anif sollicitée sur les fonds collectés par le MRC pour lutter contre le Covid-19

Une enquête de l’Anif sollicitée sur les fonds collectés par le MRC pour lutter contre le Covid-19

Paru le mercredi, 15 avril 2020 17:58

« Je vous saurai gré de bien vouloir solliciter auprès des responsables de l’Agence nationale d’investigation financière (Anif), dont la mission est, entre autres, de lutter contre le blanchiment d’argent, l’ouverture d’une enquête sur les activités de Survie Cameroon-Survival Initiative ».

Ce sont là les termes de la correspondance que le ministre de l’Administration territoriale (Minat) a adressée le 13 avril 2020 au ministre des Finances (Minfi). Paul Atanga Nji sollicite de Louis Paul Motaze (photo), outre l’ouverture d’une enquête, « au besoin de geler au préalable les fonds déjà collectés ».

Cette mesure conservatoire n’exclut pas des poursuites judiciaires « à l’encontre de toutes les personnes à l’origine des activités financières obscures de ladite association ».

Paul Atanga Nji légitime sa demande par le fait que, en tant que tutelle des partis politiques et associations, il n’a pas connaissance de l’existence d’une association dénommée Survie Cameroon Survival Initiative (SCSI).

Le Minat précise que cette association, « illégale et placée sous le couvert d’un parti politique ayant un compte bancaire domicilié à Afriland First Bank, est engagée dans une collecte de l’épargne publique prétendument destinée à la lutte contre le Covid-19 ».

Considérant que SCSI a violé les textes et conditions à remplir par une association pour ouvrir un compte bancaire, le Minat a sommé Afriland First Bank de clôturer le compte qu’aurait ouvert le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) sous le couvert de SCSI.

Le 7 avril, le trésorier national du MRC, Alain Fogue Tedom, a saisi le directeur général d’Afriland First Bank pour solliciter l’ouverture « d’un sous-compte sur le compte principal du MRC au nom de l’association Survie-Cameroon-Survival-Initiative ».

Pourtant, le quotidien Le jour, réputé proche du MRC, soutient, dans son édition de ce 15 avril, qu’aucun compte n’a jamais été ouvert à Afriland First Bank pour héberger les fonds issus de la collecte initiée par Maurice Kamto, le président du MRC qui entend aller au bout de sa démarche.

Dans un communiqué, Christian Penda Ekoka, soutien politique de Maurice Kamto et président du comité de gestion de SCSI, invite les donateurs à rester mobilisés « malgré les manœuvres malsaines de certains membres du régime de Yaoundé ».

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.