Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Commune d’Eseka : le maire suspend le secrétaire général

Commune d’Eseka : le maire suspend le secrétaire général

Paru le jeudi, 15 juillet 2021 02:28

Le maire de la commune d’Eseka, Sylvain Tjock, a signé, le 12 juillet, un arrêté municipal portant suspension « provisoire » du secrétaire général de la commune, Jean Pierre Nyouma. D’après le document, ce dernier est suspendu « pour incompétence (incapacité à produire le compte administratif entre autres) ».

Cette décision arrive alors que le maire a convoqué depuis le 2 juillet une session ordinaire du conseil municipal pour le 27 du même mois dont l’un des points à l’ordre du jour est l’adoption des comptes administratifs 2020. « Nous sommes déjà à la deuxième moitié de l’année et ni les comptes administratifs ni les comptes financiers n’ont été adoptés. La date prévue pour le faire approche et aucune garantie n'est donnée que les documents seront prêts ce jour », explique un conseiller municipal pour justifier la décision du maire.

À sa publication, cette suspension a suscité une polémique dans la mesure où le secrétaire général dans une commune n’est pas nommé par le maire, mais plutôt par le ministère de la Décentralisation et du Développement local, sa tutelle administrative. À ce propos, le même conseiller municipal fait savoir que cette décision est en accord avec la loi portant Code général de collectivités territoriales décentralisées du 24 décembre 2019. Dans son article 209, le texte indique que « le maire recrute, suspend et licencie le personnel régi par la législation du travail et les conventions collectives ». De plus, dans son arrêté, le maire fait savoir que la décision court « jusqu’à nouvel ordre de la tutelle ».

Pendant sa période de suspension, Jean Pierre Nyouma sera remplacé dans ses fonctions par Ngo Gwet Rose, ancienne secrétaire du secrétaire général et actuel chef de service économique et financier.

Ce n’est pas la première fois que la municipalité d'Eseka se retrouve au cœur de l’actualité depuis le début de l’année. On se souvient qu’en mars dernier, 13 conseillers municipaux ont saisi le préfet du département pour retirer leur confiance au maire. La question sera débattue pendant le conseil municipal du 27 juillet.  

Vanessa Ngono Atangana

Lire aussi :

Commune d'Eseka: des Conseillers municipaux retirent leur confiance au Maire

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.