Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sécurité : le chef d’état-major prend le pouls à Buea

Sécurité : le chef d’état-major prend le pouls à Buea

Paru le jeudi, 16 juillet 2020 17:11

Le général René Claude Meka, chef d’état-major de l’armée, vient de boucler une visite de travail dans la capitale de la région anglophone du Sud-Ouest. Il était à la tête d’une délégation de responsables de la hiérarchie des forces de défense et de sécurité. Il s’agit notamment du général de brigade Benoit Eba Eba Bede, commandant de la 2e région militaire et le général de brigade Toungue Elias, commandant de la 2e région de gendarmerie entre autres.

Ce séjour à Buea avait pour but d’évaluer la sécurité dans cette unité administrative confrontée aux velléités sécessionnistes des milices armées depuis plus de trois ans. La réunion qui s’est tenue au poste de commandement du bataillon d’infanterie motorisée (BIM), le mercredi 15 juillet 2020, a porté sur les activités militaires dans toute la région.

Pendant la session à huis clos, « diverses présentations ont été faites à travers un PowerPoint présentant les activités des forces de défense et de sécurité. Les commandants des différents postes se sont ainsi relayés pour présenter l’évolution dans leurs unités de commandement », rapporte une militaire.

À l’issue de la séance, le général René Claude Meka a indiqué que la réunion était une vérification de routine pour voir comment les forces de défense et de sécurité s’acquittent de leur devoir régalien. Le chef d’état-major est également descendu à Buea pour maintenir le contact avec les soldats sur le terrain, de voir s’ils ont des difficultés particulières afin de le résoudre. « Je suis également venu les féliciter pour leur excellent travail. Nous avons eu beaucoup d’échanges et tout va dans le bon sens », a-t-il déclaré.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam