Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
90 milliards de FCFA à mobiliser pour la reconstruction des régions anglophones

90 milliards de FCFA à mobiliser pour la reconstruction des régions anglophones

Paru le vendredi, 17 avril 2020 12:45

Le gouvernement et des partenaires doivent mobiliser 90 milliards de FCFA pour la reconstruction des régions anglophones. La révélation a été faite par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, lors de l’installation du coordonnateur national du Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (PPRD-NO/SO) le 15 avril 2020 à Yaoundé.

Parmi les partenaires disposés à accompagner le gouvernement dans le financement du PPRD-NO/SO, figure en bonne place la France. Lors de sa présentation aux partenaires au développement en décembre dernier, elle s’est engagée à consacrer plus 40 milliards de FCFA à son financement. Cette somme représente le reliquat du programme C2D.

 « Nous allons également agir comme “fund-manager”, c’est-à-dire l’agence qui va recevoir les fonds, aussi bien ceux du gouvernement que des partenaires. Ces fonds seront gérés selon nos procédures et notre responsabilité fiduciaire », indique Jean-Luc Stalon, représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Cameroun.

Pour un responsable d’une ONG active dans la région du Nord-Ouest, cette enveloppe ne permettra pas de couvrir tous les besoins. Tant la tâche, de l’avis même du Premier ministre, est immense.

Ampleur de la tâche

Dans une interview au quotidien gouvernemental Cameroon tribune, Paul Tasong, le tout premier coordonnateur national en charge du suivi de l’exécution du PPRD-NO/SO, parle, entre autres, de la réhabilitation de 350 écoles, de 115 centres de santé, de 40 ponts, de 400 points d’eau, de 500 kilomètres de lignes électriques basse tension, de 600 kilomètres de routes rurales, de 45 marchés et de 12 000 maisons. Sans compter environ 25 000 hectares de plantations.

Et encore, reconnait Paul Tasong, cette évaluation nécessite une mise à jour. Le Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam), la plus importante organisation patronale du Cameroun, évaluait les pertes économiques l’année dernière à plus de 800 milliards de FCFA.

Sur le plan d’investissement, le coordonnateur national du PPRD-NO/SO a indiqué que « la priorité sera déterminée géographiquement et accordée aux zones où la reconstruction peut être faite avec le minimum de risque ».

Le PPRD-NO/SO vise la réhabilitation et l’aménagement des infrastructures de base, la revitalisation économique et la promotion de la cohésion sociale dans ces deux régions anglophones en proie à une crise sociopolitique et sécuritaire depuis 2016.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.