Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Coopération Cameroun-Inde : New Delhi fait le bilan et dévoile ses ambitions

Coopération Cameroun-Inde : New Delhi fait le bilan et dévoile ses ambitions

Paru le mardi, 17 août 2021 21:18

Le haut-commissariat de l’Inde au Cameroun a organisé une série d’activités le 15 août 2021 à Yaoundé pour marquer la commémoration des 75 ans d’indépendance de ce pays. À cette occasion, les invités ont eu l’opportunité d’apprécier la riche diversité culinaire de ce vaste pays aux 700 tribus parlant plus de 100 langues.

Une occasion aussi pour Rakesh Malhotra (photo), le tout premier haut-commissariat de l’Inde à résider au Cameroun depuis plus de deux ans, de revisiter les relations qu’entretiennent les deux pays. Dans une interview au quotidien gouvernemental Cameroon tribune, le diplomate explique que la décision de New Delhi d’installer une représentation diplomatique à Yaoundé traduit l’importance du Cameroun.

« En 2019-2020, l’Inde s’est imposé comme le 7e partenaire commercial du Cameroun avec un volume des échanges entre les deux partenaires pesant 904,81 millions de dollars, soit une hausse de 73,52 % », se réjouit Rakesh Malhotra. Mais à cause de la pandémie de Covid-19, ces échanges ont chuté à 481,54 millions de dollars un an après. Si le diplomate se convainc qu’avec la fin de la crise sanitaire le volume des échanges repartira à la hausse pour atteindre le niveau d’il y a un an, il souhaite aussi les voir doubler dans un horizon de trois à cinq ans.

Surtout que, relève-t-il, beaucoup de Camerounais se rendent en Inde pour des raisons sanitaires. Ces derniers n’ont plus besoin d’effectuer le déplacement à Abuja au Nigeria pour obtenir un visa. Mieux, en cas d’urgence le haut-commissariat dit délivrer ce document de voyage est délivré aussi vite que possible.

Le diplomate espère que la coopération sorte des sentiers commerciaux pour intégrer les visites sur le plan politique en vue de booster les relations bilatérales. D’ores et déjà, il se réjouit notamment de la construction des lignes de transport d’électricité Nkongsamba-Bafoussam et Yaoundé-Abong Mbang grâce à une ligne de crédit ouverte par le gouvernement indien. Lancés en novembre 2019, les travaux de construction de ces deux projets devraient être livrés en février 2022.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.